Ad Top Header

Togo: le gouvernement refuse une manifestation des opposants

By November 24, 2020 1701
Payadowa Boukpessi Payadowa Boukpessi

La Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) ne pourra pas manifester dans les rues de Lomé samedi prochain. Le ministre en charge de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires a refusé la manifestation.

Pour rejeter la manifestation des partis membres de la DMK, Payadowa Boukpessi évoque des dispositions décriées de la version modifiée de la loi Bodjona.

Pour le ministre d’Etat, la manifestation publique et pacifique projetée par Brigitte Adjamagbo-Johnson et ses camarades ne tient pas en compte les dispositions prévues dans la nouvelle loi sur les manifestations publiques au Togo.

Spécifiquement, Payadowa Boukpessi reproche aux leaders de la DMK d’avoir choisi plusieurs itinéraires pour leur marche, alors que la nouvelle loi n’autorise qu’un seul.

« En effet, l’article 9-1nouveau de la loi N°2019-010 du 12 août 2019 modifiant la loi N°2011-010 du 16 mai fixant les conditions d’exercices de la liberté de réunion et de manifestations publiques et pacifiques dispose que dans le cadre des réunions ou manifestations pacifiques publiques, l’itinéraire comporte un seul point de départ, un seul tronçon de route et un seul point de chute. Or dans le cadre de votre marche vous avez retenu pour le même objet et même jour, quatre points de départ et quatre tronçons différents, au mépris des dispositions légales », a écrit M. Boukpessi aux partis membres de la DMK.

De même, le ministre indique que certains tronçons choisis dans le cadre de la manifestation posent problème. Pour lui, la nouvelle loi en vigueur interdit les manifestations sur certains axes et zones, à l’instar de Deckon.

Au surplus, ce collaborateur de Faure Gnassingbé évoque le coronavirus. Pour lui, dans le cadre de la lutte contre la pandémie à la Covid-19, une marche ne pourra pas permettre le respect des mesures barrières édictée par le gouvernement.

OTR