Print this page

Décentralisation: les élus locaux de la CDPA proposent

By October 11, 2020 893

Les 34 élus locaux de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) formulent des recommandations pour une décentralisation réussie au Togo. Ceci à l’issue des travaux  de formation de renforcement de capacités démarrés le mardi dernier et qui ont pris fin samedi à Lomé. Pour Brigitte Adjamagbo-Johnson et ses co-militants, la gouvernance locale au Togo va à vau- l’eau.

Aux termes de leur formation sur «Être élus : en savoir plus pour une meilleure gouvernance », les conseillers municipaux de la CDPA ont déploré une politisation à outrance des élus locaux, une asphyxie financière de certaines communes due aux comptables publics qui ‘’s’érigent en potentats ‘’ et une tutelle ministérielle parfois trop pesante au mépris du principe de la libre administration des communes acceptée par le Togo.

Ils ont de même noté des conflits incessants entre les maires et les préfets, les maires et leurs adjoints, les maires et leurs secrétaires généraux, les maires et leurs conseils, découlant parfois d’une mauvaise compréhension des rôles de chacun.

Les élus locaux de la CDPA ont également soulevé des conflits par-ci par-là entre les communes et dans les communes dus à une mauvaise délimitation des territoires et des choix non concertés des chefs-lieux des communes.

Face à ces dysfonctionnements, la CDPA recommande la création urgente des bureaux des citoyens dans toutes les communes, le respect des textes dans la gestion quotidienne des communes et l’inscription aux budgets communaux la formation des conseillers municipaux et personnels de la commune.

« Les conseillers municipaux de la CDPA lancent un appel à tous les conseillers municipaux toutes tendances confondues, à organiser un colloque national avec l’appui de l’Union des communes du Togo pour faire une évaluation de la première année d’exercice », souligne la déclaration liminaire ayant sanctionné les travaux.

Autres recommandations, la délimitation précise avec une cartographie claire des ressorts territoriaux dans le respect de la composition sociologique du Togo, la définition claire des statuts des élus locaux, la clarification de la situation du personnel émargeant au budget des communes et la formation du personnel de la mairie.

Notons que la formation a donné aussi lieu à une charte de l’élu local CDPA. La cérémonie de clôture a été présidée par la secrétaire générale du parti, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

Louis KAMAKO

Related items