Ad Top Header

Gouvernement: la DMK enthousiaste au sujet d’un "non-événement"

By October 02, 2020 1716

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) qualifie la formation du nouveau gouvernement de Faure Gnassingbé d’un non-événement. Arrivée 2è au scrutin présidentiel du 22 février dernier, la Dynamique continue par clamer vainqueure et assure que le Togo a désormais 2 gouvernements. Par ailleurs, elle soutient que l’absence de tous les partis politiques de l’opposition dans le gouvernement Tomégah-Dogbe est une victoire d’étape.

« Nous sommes contents. Aucun parti de l’opposition identifié comme tel n’a envoyé un membre à ce membre », s’est réjoui Fulbert Attisso, coordinateur  de la DMK en conférence de presse vendredi à Lomé.

Pour lui, la nouvelle équipe de Faure Gnassingbe est un gouvernement RPT/UNIR composé de copains copines et coquins. Il va falloir les laisser faire et continuer la lutte pour l’alternance.

« Pour nous c’est une bonne nouvelle. Le fait pour la classe politique d’opposition de boycotter le gouvernement Tomegah-Dogbe est une marque de solidarité qui nous rassure qu’il y a encore de l’espoir. La voie est alors ouverte pour qu’ensemble avec tous les partis de l’opposition ce qui est encore faisable pour que nous nous retrouvions afin de continuer la lutte » a –t-il ajouté.

Parallèlement la DMK attache encore et encore du prix à la nomination d’Antoine Nadjombe au poste du Premier ministre par son candidat à la présidentielle du 22 février dernier.

Pour Sassouvi Dossou-Anyron, Président national du parti politique Le Nid, M. Nadjombe garde son poste et travaille ardemment au Canada pour le compte du gouvernement de la Dynamique Monseigneur Kpodrzo.

Par ailleurs, M. Attisso et ses collègues expliquent l’absence d’un natif de Bassar dans le gouvernement de Faure Gnassingbé signifie que Antoine Nadjombe est reconnu par le camp d'en face.

« Ce n’est pas anodin, le fait de ne pas avoir aucun fils ou fille de Bassar dans le gouvernement Dogbe. Ceci veut dire que le RPT/UNIR reconnait que Bassar a déjà un ministre au nom d’Antoine Nadjombe », ont-ils conclu.

OTR