Ad Top Header

Togo: la DMK réaffirme la victoire d’Agbeyome et se réoriente

By June 24, 2020 58

La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) appelle  le peuple à la patience et au calme au sujet du scrutin du 22 février au Togo. Pour cette organisation politique, point n’est plus besoin de « continuer par crier à hue et dia » pour revendiquer une victoire volée. Excluant toute manifestation de rue, Agbeyome Kodjo et ses collègues espèrent une opération de la providence. Par contre, ils exigent la libération immédiate et sans condition des jeunes maintenus en détention par le pouvoir.

La DMK est catégorique et claire. Il n’y aura pas de manifestations politiques pour contester la réélection de Faure Gnassingbé. Mais Agbeyome Kodjo et les siens continuent à soutenir que c'est la Dynamique Mgr Kpodzro qui a remporté le scrutin du 22 février 2020.

« Au niveau de la Dynamique,  étant tous des hommes de foi, nous faisons confiance à ce que Dieu nous a dit avant l’élection, ce qu’il nous a dit après l’élection, ce qu’il a dit après les proclamations des résultats et ce qu’il nous dit aujourd’hui : Togolaises et Togolais soyez patients…La vérité par essence est une lumière ; et top ou tard cette lumière va briller », a livré Agbeyomé Kodjo en conférence de presse tenue mercredi à Lomé.

Pour le candidat classé 2e à l’issue de la présidentielle du 22 février, les responsables de la Dynamique n’ont aucun pouvoir pour changer les plans de Dieu. Il faut selon lui accepter la situation pour le moment tout en oeuvrant pour l'accomplissement de la promesse de Dieu. 

Libération des détenus, l'Unicité d'action...

L’ancien Premier Ministre dénonce dans la foulée l’hypocrisie et la duplicité de certains de ses  frères de l’opposition qui réclament à la DMK les preuves de sa victoire. Il s’agit tout simplement d’un manque de sérieux et de cohérence des leaders, qui,  au soir du scrutin ont reconnu à travers des communiqués la pole position de la Dynamique.

« Il n’y aucun état-major d’un parti politique au Togo aujourd’hui où il n’est pas reconnu que c’est la Dynamique qui a gagné la présidentielle du  22 février dernier », a ajouté Dr Kodjo.

De son côté Fulbert Attisso a invité toute l’opposition togolaise à sortir de petites querelles et à s’unir pour une cause noble.

Par ailleurs, la Dynamique a exigé la libération immédiate et sans conditions de ses 16  militants encore en détention dans les prisons du Togo.

On signale par ailleurs que 11 d’entre eux viennent d’être transférés à la prison civile de Tsévié, dans la préfecture de Zio, après un jugement sommaire intervenu le 1er juin dernier dans les locaux de la gendarmerie, en l’absence de leurs avocats.

OTR
© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN