Ad Top Header

Togo : l’Union Africaine valide la réélection de Faure Gnassingbé

By February 25, 2020 370

La Mission d’Observation Electorale de l’Union Africaine (MOEUA) a salué le déroulement de l’élection présidentielle du 22 février 2020 au Togo. La mission salue le travail effectué par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Elle note que les résultats sont transparents et exhorte les contestataires à une démarche légale.

Arrivée au Togo pour une évaluation indépendante, objective et impartiale du processus électoral, la mission de l’Union Africaine s’est d’abord félicitée du climat d’apaisement et la volonté de recherche du consensus qui ont prévalu lors de la préparation et le déroulement du vote.

L’équipe des observateurs révèle que l’élection présidentielle s’est déroulée dans un contexte global apaisé. La mission explique que cet apaisement fait suite à la résolution de la crise politique de 2017 et la médiation de la CEDEAO de 2018 appuyé par l’Union Africaine et les Nations Unies.

La mission conduite par Hery Rajaonarimanpianina félicite la CENI pour l’administration de l’élection.

« La participation globale a été ordonnée et calme. Les électeurs ont voté dans la sérénité sans incidents majeurs. La mission a constaté que de façon générale, les procédures de vote ont été respectées par les membres des bureaux de vote. Les délégués des candidats présents étaient en moyenne de 4 par bureau de vote », a noté la mission.

L’Union Africaine appelle le gouvernement, la CENI, tous les candidats ainsi que la société civile à jouer tous leur rôle afin de sauvegarder la paix dans le pays.

Le Chef de la mission a invité les candidats malheureux à saisir la Cour constitutionnelle pour le contentieux électoral. L’ex-chef d’Etat malgache a laissé entendre que les résultats en la possession d’Agbeyome Kodjo, qui s’est déclaré Président élu, n’engagent que lui.

La mission de l’UA est composée de 43 observateurs constitués de parlementaires, d’ambassadeurs issus de 28 pays africains. Elle a bénéficié de l’appui technique et logistique d’experts de la commission de l’UA, du Parlement Panafricain et de l’Institut Electoral pour une Démocratie durable en Afrique (EISA).

Elle a déployé 19 équipes sur les 5 régions du Togo, qui ont couvertes 42 préfectures. Au cours de sa mission, elle a rencontré les membres du gouvernement, le médiateur de la république la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), et des représentants de la société civile. Les observateurs de l’UA ont également échangé avec les 7 candidats.

OTR