Ad Top Header

En aucun cas recule pour mieux manifester contre le pouvoir de Lomé

By April 26, 2019 468

Le Mouvement en Aucun Cas, membre d’Afrikki n'abandonne pas. L'organisation qui projetait marcher dans les rues de Lomé, de Kpalime et d’Afagnan le jour du 59è anniversaire de l’accession à la souveraineté internationale du Togo vient de reculer pour mieux sauter. Pour cause, le ministre en charge de l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi a donné un avis non favorable à la lettre de l'organisation. Par contre, les responsables de l'organisation annoncent une séance de recueillement sur la tombe de Sylvanus Olympio et projettent une nouvelle manifestation pour le 4 mai prochain.

Dans une lettre en date du 23 avril dernier, M. Boukpessi a notifié au Mouvement que le 27 avril est le jour de l’indépendance du Togo et que Lomé sera émaillé de plusieurs cérémonies officielles. Tous les éléments de forces de l’ordre et de sécurité seront mobilisés pour la sécurité desdites cérémonies.

« Dans ces conditions, notre capitale ne peut faire l’objet d’aucune autre manifestation à cette date par manque de forces de l’ordre et de sécurité. Par conséquent votre manifestation du 27 avril 2019 à Lomé n’est pas acceptée » a écrit le ministre de l’administration territoriale.

De même, il indique que Kpalimé Zongo est aussi concerné par les autorités pour les cérémonies officielles de la fête du 27 avril. C’est lieu choisi par les autorités locales pour célébrer les commémorations du 59 è anniversaire de l’indépendance du Togo.

Seule bonne nouvelle. La manifestation d’Afagnan dans la préfecture du Bas-Mono est autorisée. « Nous n’avons pas d’objection par rapport à la place choisie par vous à savoir la gare routière, qui est située à plus de 2 kilomètres du lieu retenu pour les manifestations officielles du 27 avril », a-t-il nuancé.

Dans l’état-major du Mouvement on se dit surpris des raisons évoquées pour interdire ses manifestations mais les maintient au plus tard. Il décide de différer ses manifestations au samedi 04 mai afin « de permettre aux forces de se libérer de leurs occupations actuelles pour pouvoir encadrer pleinement lesdites manifestations ».

Cependant, en lieu et place, les militants de En Aucun Cas se rendront le 27 avril sur la tombe du Père de l’indépendance Sylvanus Olympio pour lui rendre hommage.

Pour rappel, la manifestation programmée sur le 27 avril puis reportée au 04 mai a but selon les organisateurs  de protester contre les restrictions et violations des droits de l’homme et des libertés de réunion, demander la libération des détenus politiques et exiger la mise en œuvre des réformes constitutionnelles conformément aux propositions de l’expert Aliou Badara Fall. 

OTR