Ad Top Header

Togo: 17 députés élus le 20 décembre ont démissionné

By March 22, 2019 164

Les députés togolais ont retrouvé le chemin de l’Assemblée nationale vendredi. Ils sont réunis depuis le matin en session extraordinaire. A l’occasion, il a été constaté l’absence de 17 députés élus. Selon les informations, ces élus se sont débarrassés de leur mandat pour incompatibilité de fonction avec celle de député. La Cour constitutionnelle a acté ces démissions et a fait respecter la loi.

En effet, une décision prise le 20 février par la Cour Constitutionnelle togolaise a dressé le constat concernant la vacance de 17 sièges de députés à l’Assemblée nationale. Il s’agit ainsi des sièges occupés par 16 députés du parti UNIR et par 1 député indépendant (Bâtir).

Ces sièges en question étaient occupés par Omar Agbangba (DG ANVT), Affoh Atcha-Dedji (DG Togocom), Stanislas Baba (Ministre, haut conseiller pour la mer), Taïrou Bagbiegue (Ministre de l’enseignement technique), Nyaletasi Eloh, Mazalo Katanga (DG ANADEB), Sélom Klassou (Premier Ministre), Nana Nanfame (DG NSCT), Victor Sossou (Consul de Slovaquie, DG MNS Group), Zourehatou Tcha-Kondo (Ministre des infrastructures et des transport), Kanfitine Tchede Issa (ministre), Edem Tengue (DG Maersk-Togo), Bolidja TIEM (Chargé de planification à la CEET), Sani Yaya (Ministre de l’économie et des finances), Dzodzro Kwassi (DG Poste), Awima Outchatcha (DG SAFER), Gbati Yawanke (TdE), …

Selon l’arrêt de la Cour constitutionnelle, ces élus ont démissionné pour incompatibilité de leur fonction actuelle avec celle de député.

Comme le prescrit le Code électoral, les députés démissionnaires ont été remplacés par les suivants sur la liste des candidats dans leurs circonscriptions électorales.

OTR