Ad Top Header

Togo: l’opposition chute à Deckon et accuse le pouvoir de retarder le dialogue

By December 27, 2017 147

L’opposition togolaise n’a pas chuté sa manifestation de mercredi à la Plage comme prévu. Les cortèges s’étaient plutôt arrêter à Déckon. C’est à ce carrefour commercial, qu’après concertation entre les leaders de la coalition, un meeting a été tenu à la demande de la foule qui n’entendait plus se rendre à la Plage. Lors de son intervention au nom de la coalition, le Chef de file de l’opposition a réitéré la position de ce regroupement concernant le dialogue politique. Jean-Pierre Fabre a indiqué que le dialogue devra se tenir en présence d’un médiateur et rien d’autre.

Depuis la dernière manifestation le 19 décembre dernier, les marcheurs ont manifesté leur indignation contre le fait de toujours chuter la marche à la plage.

Arrivés mercredi au Carrefour Deckon, les leaders qui voulaient conduire les cortèges à la Plage ont finalement changé d’avis sur insistance de certains manifestants. Ils ont fini par décider de rester à ce Carrefour pour tenir leur meeting.

Jean-Pierre Fabre a été le seul leader à s’exprimer lors du meeting improvisé au Carrefour Deckon. Dans son intervention, il a dénoncé la prétention du pouvoir de Faure Gnassingbé à vouloir diriger le dialogue en perspective.

« Il revient aux médiateurs d'organiser ce dialogue », a déclaré le président de l’ANC qui dénonce en outre les manœuvres dilatoires du régime.

Quant au démarrage des discussions proprement dites, M. Fabre accuse le gouvernement de traîner les pas, en refusant de satisfaire les préalables posés par la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

Une nouvelle manifestation à lieu jeudi. Et déjà, Jean-Pierre Fabre invite les Togolais à observer le vendredi prochain la journée nationale du vacarme de 12 heures à 14 heures. La nouvelle série de manifestations s’achève le samedi prochain.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN