Ad Top Header

Damehame Yark met en garde ceux qui se préparent à troubler l’ordre public

By December 26, 2017 82

C’est ce mercredi que démarre la nouvelle série de trois jours de manifestations prévue par la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise. Et déjà, l’on sent de l’électricité dans l’air. L’opposition annonce un vacarme dans les rues de Lomé le vendredi pour amener les autorités à accéder à ses revendications. Mais, sur la base de certaines informations qu’il dit détenir, le ministre de la sécurité et de la protection civile met en garde le regroupement de l’opposition contre tout acte de trouble à l’ordre public. Damehame Yark indique que toutes les dispositions sont prises pour que force reste à la loi.

Le Togo connaîtra de nouvelles manifestations les 27, 28 et 30 décembre prochain. En dehors, les responsables de la coalition des 14 partis politiques prévoient tenir un vacarme à Lomé le vendredi prochain entre 13-14H. Il sera question de faire des bruits à l’aide des de bidons et de casseroles. Là-bas, on explique qu’il s’agit d’une façon de manifester et de montrer au monde entier que le peuple togolais est en courroux et furieux après ce régime qui ne veut pas l’écouter.

Les responsables de l’opposition comptent donc utiliser « ce droit constitutionnel pour dire que 50 ans de règne par la même famille doit s’arrêter » et rentrer en 2018 avec « l’espoir d’un changement rapide à la tête du Togo ».

On en était là quand dans l’après-midi de mardi, le ministre togolais en charge de la sécurité met en garde, à travers un communiqué, l’opposition contre tout trouble à l’ordre public qui pourrait émailler les manifestations en vue.

Selon la note de Damehame Yark, des sources concordantes et dignes de bonne foi font état de ce que certains responsables d’un parti politique membre de la coalition ont instruit leurs membres militants pour poser des actes de nature à troubler l’ordre public dans le but de provoquer des affrontements avec les forces de sécurité.

Dans le détail, le communiqué précise qu’il a été demandé à certains manifestants de Lomé de quitter les itinéraires prescrits pour se retrouver sur certains points sensibles. Il ajoute que certains manifestants de l’intérieur du pays ont reçu pour consigne de perturber la circulation sur la route nationale n°1.

Et au ministre de mettre en garde et de prévenir tout candidat aux actes de violences visant à provoquer des troubles à l’ordre public dans le cadre ces manifestations.

« Aucun acte contraire à l’esprit pacifique des manifestations de rue et à ce qui est convenu entre l’administration et les organisateurs ne sera toléré. Toutes les dispositions seront prises pour qu’en tout état de cause, force reste à la loi », affirme le Colonel Damehame Yark.   

Le ministre ajoute que toutes les dispositions sont prises pour que ces manifestations de rue se déroulent dans de bonnes conditions sous l’encadrement et l’accompagnement des forces de sécurité.

© 2020 Togo Breaking News All Rights Reserved. Designed By JIREH & TBN