Ad Top Header

Des manifestants du PNP dispersés à Lomé à coups de gaz lacrymogènes

By August 19, 2017 213

« Nous n’allons pas les laisser se regrouper ». C’est ce qu’a averti vendredi le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehane réagissant au sujet de la manifestation de ce samedi du Parti National Panafricain. La menace est déjà mise à exécution.

Les premiers groupes de manifestants du PNP qui se dirigeaient vers Agoè-Echangeur ont été dispersés. La stratégie des forces de l’ordre est de ne pas laisser les partisans du PNP rallier le point de rassemblement de la manifestation à Lomé.

L’endroit a été quadrillé tôt samedi matin par les forces de l'ordre suffisamment armés.

Les manifestants qui persistaient à braver les barricades de la police et de la gendarmerie ont été dispersés à coups de canon à eau et de gaz lacrymogène.

La situation est la même à Kara également. Les manifestations qui tentaient de dévier de l'itinéraire décidé par le gouvernement ont été dispersé par les forces de sécurités.

Les forces de l'ordre n’accordent aucune occasion aux manifestants de se regrouper.

A Lomé, certains manifestants résistent aux forces de l'ordre et on signale déjà des blessés dont un de nos confrères journalistes.

OTR