1

Mey Gnassingbé à la présidence de l’ASKO de Kara

L’Association sportive de la Kozah (ASKO) de Kara a tenu samedi dans ladite ville son assemblée générale élective. A l’issue des travaux, Mey Gnassingbé, seul candidat en lice, a été porté à la présidence du club. Connu pour son amour pour le ballon rond, le député-maire aura pour mission de construire un club attrayant au niveau national, régional et sous-régional.

{loadmoduleid 212}

ASKO de Kara ayant échoué lamentablement le week-end dernier au 1er tour préliminaire de la Ligue africaine des champions pourra se relever dans les mois à venir avec Mey Gnassingbé à ses commandes. Le demi-frère du Chef de l’Etat togolais a été porté aux commandes du club champion de la division d’élite togolaise.

Le député-maire d’Amou-Oblo prend ainsi la suite du Colonel Didier Bakali, le préfet de la Kozah qui dirigeait depuis 2018 un comité de normalisation en place depuis 2018.

« Nous nous donnons pour objectifs de mettre en place une équipe très compétitive en championnat en attirant les meilleurs talents du pays, jouer le titre au niveau local, participer régulièrement aux compétitions africaines », lit-on dans le programme de Mey Gnassingbé.

Pour réaliser ces objectifs, M. Gnassingbé entend faire de l’ASKO, un club cosmopolite doté d’une forte attraction nationale, régionale, et sous régionale dont la tranche d’âge moyenne tourne autour de 22 ans, avec un effectif de 25 joueurs, tous sous contrat professionnel.

{loadmoduleid 214}

Une cellule de détection sera mise en place, de même que des sections de jeunes du club.

Par ailleurs, ASKO sera doté d’un vrai staff technique, d’un siège équipé, d’un car, d’un centre de formation et d’une équipe féminine.

Pour réaliser ses actions, Mey Gnassingbé entend sceller des partenariats avec des équipementiers ainsi qu’avec des sponsors stratégiques.

{loadmoduleid 220}