1

Mali: la CEDEAO félicite Assimi Goïta pour son engagement

Rich results on Google's SERP when serching for 'cedeao'

Une mission conduite par Goodluck Jonathan, Envoyé Spécial et Médiateur de la CEDEAO au Mali, a séjourné les 8 et 9 juin derniers à Bamako au Mali. La délégation a eu l’occasion de discuter avec les autorités de la transition. Il s’agissait de mieux comprendre les stratégies développées pour faire aboutir la transition dans le délai défini par la CEDEAO. Et l’organisation lance un appel aux partenaires du Mali.

Selon l’organisation communautaire, la transition malienne devrait aboutir au plus tard le 22 février 2022 avec l’organisation d’élections présidentielle et législatives transparentes, libres et démocratiques acceptée par tous les acteurs politiques.

La Mission de la CEDEAO a rendu une visite de courtoisie au Président de la transition, le Colonel Assimi Goïta et à Monsieur Choguel MAIGA nouveau Premier Ministre de la transition. Elle a également eu des consultations avec les membres du Comité local de suivi et les membres du Corps diplomatique accrédités au Mali.

« La Mission a félicité le Président de la transition pour sa prestation de serment et l’a encouragé à conduire la transition en conformité avec les promesses et engagements énoncés dans son discours d’investiture », lit-on dans un communiqué de la Commission de la CEDEAO.

Par ailleurs, la délégation conduite par Goodluck Jonathan a pris acte de la nomination du Premier Ministre et a réitéré la nécessité de former un Gouvernement inclusif qui devra faciliter la mise en oeuvre de la transition.

L’appel de la CEDEAO aux partenaires du Mali

La mission de la CEDEAO assure avoir été informée des « larges concertations du Premier Ministre avec l’ensemble des acteurs sociopolitiques incluant toutes les parties prenantes signataires de l’Accord d’Alger ».

A l’occasion, le Président de la Transition et le Premier Ministre ont pris des engagements pour respecter les décisions du Sommet Extraordinaire de la CEDEAO tenu le 30 mai 2021 à Accra.

« La Mission a aussi encouragé le Gouvernement à décliner de façon précise les actions prioritaires qu’il urge d’entreprendre pour réussir la transition dans le délai fixé. La Mission a par ailleurs encouragé les autorités de la transition à renforcer les efforts sécuritaires avec tous les partenaires afin de créer un environnement paisible et apaisé afin que les prochaines élections soient inclusives, transparentes et crédibles », déclare la CEDEAO.

La délégation de la CEDEAO a exhorté tous les acteurs sociopolitiques à travailler ensemble et à faire preuve de responsabilité afin de garantir la réussite du processus de transition.

CEDEAO s’engage à accompagner le Mali pour une transition réussie et demande aux partenaires multilatéraux et bilatéraux à soutenir le processus de transition.