1

Les fermes directives de Dodzi Kokoroko aux écoles privées

Rich results on Google's SERP when searching for 'directives'

La rentrée scolaire 2021-2022 s’approche et les préparatifs ont démarré dans plusieurs écoles. En prélude, Prof Dodzi Kokoroko donne des directives aux chefs d’établissement et promoteurs d’écoles privées. Les instructions du ministre des enseignements portent sur le recrutement de nouveaux élèves en classe supérieure.

La sortie du ministre fait suite à une analyse de parcours des élèves. Pour Prof Dodzi Kokoroko, certains élèves, recalés dans leurs établissements en fin d’année, s’orientent vers d’autres écoles où ils se font inscrire en classe supérieure.

Pour le ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, cette pratique est souvent encouragée par certains chefs d’établissements et promoteurs d’écoles privées mus par la recherche du gain facile. Et les directives de Prof Kokoroko sont fermes.

« Je rappelle que l’inscription dans une classe donnée, d’un élève nouvellement recruté, doit se faire conformément à la mention faite dans le livret scolaire ou sur le bulletin de notes que son établissement de provenance lui a délivré », a instruit le ministre dans une note.

Ainsi, Prof Kokoroko indique que pour tout besoin avéré de repêchage, « l’élève doit absolument suivre des cours de remise à niveau dans les disciplines où ses performances sont faibles ».

« Ces cours devront être organisés par les conseils d’enseignement qui en feront un rapport d’évaluation à l’inspecteur de tutelle », a-t-il ajouté aux directives.

Par ailleurs, Prof Kokoroko livre que les contrevenants cette directive s’exposent aux sanctions disciplinaires en vigueur.