Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

Les clarifications de la direction du Groupe Bolloré au Togo

Views: 174

Depuis peu, le groupe Bolloré est mis sur la sellette. Des informations relayées par la presse et les réseaux sociaux attribuent à la filiale togolaise du Groupe un chiffre d’affaire 2017 que les dirigeants de la branche togolaise qualifient d’imaginaire. Pour les responsables du Groupe Bolloré, les chiffres avancés concernent plutôt les activités du groupe à travers le monde et non seulement ses activités au Togo.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Des informations relayées par la presse et les réseaux sociaux attribuent aux filiales du Groupe Bolloré au Togo un chiffre d’affaire 2017 imaginaire. En effet, plusieurs médias avaient publié l’information selon laquelle le groupe a réalisé un bon coup sur les neuf premiers mois de l’année, en connaissant une hausse de 115% de son chiffre d’affaires à 5,18 milliards d’euro grâce à l’intégration de Vivendi dans ses comptes.

Si les chiffres avancés concernant cette croissance sont réels, il convient de dire, en revanche, qu’ils ont été tronqués lorsqu’ils ont été attribués exclusivement aux activités du groupe au Togo.

Jeudi, la direction du Groupe Bolloré au Togo est montée au créneau pour préciser que le chiffre communiqué par les médias, concerne plutôt l’ensemble des activités du groupe Bolloré dans le monde.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« En effet, conformément à la pratique, Bolloré publie périodiquement ses résultats financiers. Le chiffre d’affaire cité dans les médias, figure dans le communiqué officiel relatif aux informations financières au Troisième 2017 du Groupe (toujours accessible sur www.bollore.com) en date du 16 novembre 2017 », explique l’équipe de Charles Gafan qui ajoute que ce chiffre ne saurait donc être attribué aux activités de Bolloré au Togo.

Le Groupe Bolloré est présent au Togo depuis près de 60 ans. Pour ses dirigeants, il reste à ce jour, au Togo, un exemple de partenariat public-privé.

{loadmoduleid 210}

Pour la direction du Groupe Bolloré au Togo, cette entreprise accompagne le Togo sans distinction. Il nous revient que le groupe a été le précurseur du rayonnement du Port autonome de Lomé (PAL) en lançant les travaux d’extension et de la modernisation du 3e quai.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Des investissements sur fonds propres

On se rappelle que lorsque Vincent Bolloré lançait les travaux à Lomé en 2011, il avait indiqué que sa structure voulait prouver au monde notamment aux chinois et aux russes que c’était le moment d’investir.

Et selon des chiffres obtenus par TogoBreakingNews.info auprès de la Direction du Groupe Bolloré au Togo, près de 150 milliards de Fcfa ont été déjà investis sur les 300 milliards de Fcfa annoncés dans le cadre des travaux. Un investissement sur fonds propres.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Bolloré Togo le dit à qui veut l’entendre qu’il est aux côtés du Togo et reste décidé à investir dans le développement du pays.

En octobre 2017, le groupe avait inauguré une salle de cinéma moderne construit sur fonds propre pour relancer le secteur cinématographique togolais. Une autre salle est en cours de construction dans l’enceinte de la Blue Zone de Cacaveli. Le projet prévoit une salle de cinéma dans chacune des grandes villes du Togo pour les prochaines années.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Le gouvernement togolais veut voir clair dans le paiement des taxes au niveau du secteur maritime. Un guichet unique vient d’être créé par un...

Economie

Edem Kokou Tengue, ministre de l’économie maritime a lancé jeudi à Lomé une campagne de sensibilisation sur la sécurité et la sûreté dans la...

Economie

L’Office togolais des recettes (OTR) poursuit son opération de charme dans l’hinterland pour ramener les opérateurs économiques au Port autonome de Lomé. Après le...

Economie

Edem Kokou Tengue, le ministre togolais en charge de l’économie maritime a échangé samedi avec le Syndicat libre des transitaires du Togo (SYLITRANSTO) et...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P