Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Le parti de Tikpi Atchadam annonce des manifestations à partir du 20 mars

Views: 41

La Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise met en exécution sa menace et redescend dans les rues la semaine prochaine. Une série de manifestations de 4 jours est annoncée pour obliger le régime de Faure Gnassingbé à surseoir à l’organisation unilatérale des prochaines échéances électorales pendant que le dialogue politique est en cours. Le mouvement vise également à accentuer la pression pour le retour à la constitution originelle de 1992.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Alors qu’aucun communiqué officiel de la Coordination de la Coalition de l’opposition n’annonce encore ces nouvelles manifestations, le Parti national panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam mobilise déjà ses troupes pour la semaine prochaine.

Dans un message audio, Ouro-Djikpa Tchatchikpi, le Conseiller de Tikpi Atchadam indique qu’après quelques semaines de trêve pour des raisons de principes, la reprise des manifestations de protestation contre le pouvoir de Faure Gnassingbé est proche.

Pour les responsables du PNP, « Parce que le pouvoir évolue dans l’organisation unilatérale des élections sans tête ni queue, alors que le peuple évolue dans ce dont il est capable ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

{loadmoduleid 210}

Estimant que le combat n’est pas une question d’une marche d’un jour isolé, la marche du samedi 17 mars 2018 est annulée pour une mobilisation plus importante les 20, 21, 22 et 24 mars prochains.

« Ainsi, le bureau exécutif du PNP invite tous les membres, sympathisants, l’ensemble de la population togolaise de Cinkassé jusqu’à Aného à une marche qu’organise le groupe des 14 les 20, 21, 22 et 24 mars prochains sur toute l’étendue du territoire national »,

Le responsable du PNP appelle à une grande mobilisation pour ces marches qu’il veut historique pour exiger encore une fois « le retour à la Constitution de 1992 dans sa version originelle, l’effectivité du vote de la diaspora, faute de quoi Faure Gnassingbé doit partir ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

Ces nouvelles manifestations sont annoncées alors que le facilitateur devrait rencontrer cette semaine la partie gouvernementale pour lui faire part des nouvelles exigences de la coalition de l’opposition togolaise. Mercredi dernier, Nana Akufo-Addo a échangé avec une délégation de la coalition pour essayer de concilier les positions pour la reprise du dialogue inter togolais.

Visiblement, rien n’a marché.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Politique

Le préfet du Golfe s’oppose au meeting annoncé par le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) pour samedi prochain. Le Commissaire principal de police Kossi...

Société

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) revient au-devant de la scène. Devenu quasi « aphone » suite aux récentes mesures restrictives édictées par le...

Politique

La loi sur les manifestations publiques, le code électoral et la loi sur la décentralisation et les libertés locales ont connu des retouches. Le...

Politique

Les manifestations publiques seront-elles plus muselées qu’elles ne le soient actuellement ? A peine les conclusions de la Concertation nationale entre les acteurs politiques (CNAP)...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P