1

Le mouvement JEUNE vote Faure Gnassingbé

L’association des Jeunes Engagés Unis pour une Nation Emergente (JEUNE) a tenu samedi une conférence publique à Lomé. La rencontre a réunie de jeunes entrepreneurs et des responsables du parti UNIR. Les membres de cette organisation veulent encore voir Faure Gnassingbé à la tête du pays pour continuer à bénéficier des marchés publics.

L’évènement se situe dans le cadre du quota des 25% des marchés publics réservés aux jeunes et femmes entrepreneurs du Togo par le chef de l’Etat depuis 2 ans.

Le thème retenu est : « remercier le chef de l’Etat pour la mesure d’octroi de 25% des marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs du Togo ».

{loadmoduleid 210}

« Le président de la république portant la jeunesse au cœur de ses ambitions pour le Togo, a non seulement encouragé l’entrepreneuriat des jeunes avec des initiatives comme le FAIEJ, mais surtout depuis aujourd’hui 2 ans, a accordé 25% des marchés publics exclusivement aux jeunes et aux femmes entrepreneurs », a déclaré Gboukpézi Well-off, le coordonnateur JEUNE.

L’occasion a permis à ces jeunes de faire le bilan des actions entreprises par le président Faure Gnassingbé  et son gouvernement en faveur de la jeunesse. Selon les responsables de l’association, plus de 12 milliards des marchés ont été exclusivement accordés aux jeunes et femmes entrepreneurs en 2018.

Au cours de la  rencontre, certains chefs d’entreprises ont témoigné des bienfaits de l’initiative menée par le président de la république en leurs faveurs. Ils ont également parlé de quelques marchés reçus grâce à cette initiative.

Ces bénéficiaires n’ont pas hésité à témoigner leur gratitude à Faure Gnassingbé.

« Nous avons le devoir de remercier le chef de l’Etat, mais aussi de nous engager à travailler  avec le pouvoir public pour un Togo émergent. » a exprimé Bodi Dairou, chargé de l’organisation.

En ce sens, les organisateurs ont offert 2 objets d’art au Président de la République et ont aussi affiché leur désire de  le encore voir encore à la tête du Togo après les élections prochaines.

{loadmoduleid 212}