1

La PIA inaugurée pour soutenir la croissance économique du Togo

Rich results on Google's SERP when serching for 'pia'

La Plateforme industrielle d’Adétikope (PIA) a été inaugurée dimanche. C’est le président, Faure Gnassingbé lui-même qui a présidé la cérémonie. Cette infrastructure traduit la volonté du gouvernement de faire du Togo, un hub industriel et de créer de la valeur ajoutée.

Le plateforme est développée en deux phases. C’est la première qui a été officiellement lancée dimanche. ARISE IIP a eu la charge de la conception, du financement, de la construction et de la gestion de cette zone industrielle qui permettra la transformation locale des richesses naturelles et leur exportation. L’investissement total sera de 200 millions d’euros.

Selon les autorités togolaises, le « projet n’est qu’un exemple de ce qui peut être réalisé au Togo », lorsque la République du Togo ainsi que tous les investisseurs et toutes les entreprises qui souhaitent sérieusement créer de la valeur œuvrent en vue d’un objectif commun.

La PIA devrait garantir que le Togo obtienne une meilleure part de la valeur ajoutée grâce au développement de l’industrie locale. Sans oublier la création de plus d’emplois pour les jeunes.

« Nous transformons aujourd’hui une vision en réalité », a déclaré Gagan Gupta, co-fondateur d’ARISE IIP dans son discours.

PIA, un hub des affaires

L’infrastructure vise la création des chaînes à haute valeur ajoutée dans l’industrie textile au Togo. Elle est appelée à jouer un rôle de catalyseur pour soutenir la croissance économique, l’intégration régionale et le commerce.

Son écosystème intégré offre une gamme d’avantages fiscaux et des infrastructures modernes facilitant la production compétitive de ressources agricoles locales, notamment le coton, la noix de cajou et le soja.

Sur environ 400 hectares, PIA accueillera des entreprises des secteurs agroalimentaire, pharmaceutique, du recyclage et de l’automobile électrique.

Togo Wood Industries spécialisé dans le bois et Togo Agro Ressources ont déjà signé un accord pour intervenir dans la transformation du soja, particulièrement sous forme d’huile comestible. ARTECH, spécialisée dans le marbre , le granite et onyx a également signé.

PIA pourrait générer jusqu’à 35 000 emplois locaux.

Des membres du comité consultatif d’Arise IIP dont Bruno Delaye, ancien ambassadeur de France au Togo, et Carlos Lopes, économiste et conseiller de la Présidence togolaise étaient à l’inauguration.

Etaient également présents, Sergio Pimenta, vice-président de la Société Financière Internationale (SFI/Banque mondiale), et de Coralie Gevers, directrice des opérations de la Banque mondiale pour le Togo.