Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economie

La Banque Mondiale décaisse 30 millions de dollars pour l’exécution du PIDU

Views: 102

Le Projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU) qui a pris la suite du Projet d’urgence pour la réhabilitation des infrastructures et services électriques (PURISE) entrera prochainement dans sa phase d’exécution. La Banque mondiale a approuvé mardi, à travers l’Association internationale de développement (IDA), un financement de 30 millions de dollars soit plus de 16 milliards de francs CFA à cet effet. A terme, le nouveau projet va aider le Togo à relever les défis du développement urbain et à réduire les lacunes dans la prestation des services publics notamment dans les villes de Lomé, Kara, Dapaong.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il est prévu que le PIDU bénéficie directement ou indirectement à quelque 2,3 millions de personnes grâce à la rénovation, la réhabilitation et l’amélioration des infrastructures dans les quartiers mal desservis dans les villes de Lomé, Kara et Dapaong.

L’un des volets de ce projet est destiné à consolider les capacités institutionnelles des municipalités d’Atakpamé, Dapaong, Lomé, Kara, Kpalimé, Sokodé et Tsévié grâce à une assistance technique et à des formations, pour assurer une gestion durable du développement urbain.

« Le Togo connaît un développement urbain rapide, mais les services d’infrastructure sont inadéquats dans la plupart des villes secondaires. Avec ce nouvel investissement, il s’agit d’améliorer les conditions de vie des habitants de certaines villes. Le projet va également aider à améliorer les services d’aménagement urbain, ce qui pourrait déboucher par la suite sur d’autres investissements », explique Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo.

{loadmoduleid 210}

Advertisement. Scroll to continue reading.

Il est indiqué qu’au cours de sa mise en œuvre, le PIDU pourrait ainsi financer l’amélioration des réseaux routiers et des espaces publics, des points d’accès à l’eau potable, des systèmes d’évacuation des eaux usées et des eaux pluviales, ainsi que de petites infrastructures économiques et sociales dont les marchés, les écoles et établissements de santé.

Au niveau du gouvernement, on estime que le PIDU répond à la volonté d’intensifier les investissements dans les infrastructures urbaines, suite au succès du PURISE. Il va accroître les capacités des municipalités pour améliorer l’accès aux infrastructures et aux services, de réduire les risques climatiques et de renforcer la résilience des villes en renforçant à la fois les infrastructures et les capacités municipales.

Advertisement. Scroll to continue reading.
image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Economie

Ousmane Diagana, Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’ouest et centrale est à la fin de son séjour à Lomé. Vendredi, il...

Coopération

Ousmane Diagana, le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale est attendu à Lomé mercredi prochain. Le responsable de l’institution...

Economie

La Banque Mondiale (BM) a annoncé jeudi avoir arrêté définitivement la publication du rapport Doing Business. La décision vient suite à une enquête diligentée...

Coopération

La Banque mondiale a approuvé un financement additionnel de 20 millions de dollars en faveur du Togo. Ce financement vient appuyer le programme Novissi....

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P