1

Konrad Adenauer Stiftung ouvre un forum économique des femmes à Lomé

La fondation Konrad Adenauer Stiftung (KAS), a démarré jeudi à Lomé un forum économique de deux jours à l’endroit des femmes togolaises. La rencontre est un cadre de réflexion et de discussion visant à proposer des solutions pour permettre à la femme togolaise de jouer pleinement son rôle d’actrice de développement et de créatrice de richesse.

L’initiative est axée sur le thème « la place de la femme dans l’économie du Togo ». Elles sont une quinzaine à prendre part à cet atelier de deux jours dont plusieurs thématiques seront débattues. Notamment les questions de femme, en tant qu’actrice essentielle de l’économie du Togo, l’accès de la femme aux sources de financement. Les travaux porteront aussi sur la mise en exergue du potentiel économique de la femme. Mieux, comment faire émerger le leadership féminin face aux pesanteurs socio-culturelles et favoriser l’accès des femmes aux ressources.

Pour le représentant résident KAS, Florian Karner, la femme est une actrice de développement des Etats.

« Les femmes occupent une place importante dans les pays de la CEDEAO, particulièrement au Togo. En effet, elle est la seule qui est au four et au moulin à la fois », a-t-il fait savoir. 

Il a touché du doigt les efforts considérables  de ces dernières dans le cadre des activités économiques qu’elles mènent, non seulement pour faire sortir la famille de la précarité mais aussi pour toute la grande famille.

Toutefois, M. Karner a exprimé la volonté de ladite fondation de porter auprès des autorités du pays les recommandations qui sortiront de cette rencontre. Ceci, dans un cadre positif et constructif pour donner le sentiment de la base qui peut servir à devenir des décisions politiques.

C’est en ce sens qu’il encourage les dames présentes, afin d’atteindre le résultat escompté. Ce qui pourrait aider l’Etat togolais à renforcer les actions au profit de toutes les femmes togolaises dans le but de devenir un essor économique pour un développement harmonieux du pays.

Présidant la cérémonie d’ouverture, Joseph Gomado et Nare Tanma Tittora, respectivement maire de la commune Golfe 1 et de Dankpen 2, ont salué la démarche des acteurs. Ils ont à cet effet souhaité plein succès aux sujets présents.