Claude Leroy: Et la rhétorique habituelle recommence Featured

Written by  Jan 22, 2020

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 a été effectué mardi. Le Togo se retrouve dans le groupe H aux côtés des poids lourds du continent comme le Sénégal, le Congo et la Namibie. Le pays aurait pu mériter meilleur sort si Claude Leroy n’a pas accumulé des résultats catastrophiques depuis son arrivée à la tête de la sélection nationale. Mais le commentateur de Canal+, très décrié par les togolais dans leur ensemble reprend la rhétorique habituelle.

Le miracle existe et Dieu est réel. Certaines fois, des supporters des Eperviers du Togo entretiennent l’espoir, scandant ici et là : « Dieu est togolais ». Mais depuis quelques années, le football ne sourit plus au pays. Les autres pays sur le continent travaillent et cherchent de meilleurs rendements.

Pendant ce temps, Claude Leroy continue d’aider le Togo à dégringoler au classement FIFA et à rivaliser avec les dernières nations de football au monde.

A l’issue du tirage au sort effectué mardi, le Togo aura fort à faire face au Sénégal, au Congo et à la Namibie. Et au lieu de se mettre au travail, Claude Leroy reprend le discours habituel ressassant son passé sur le continent.

« Ça aurait pu être plus compliqué ! Le Sénégal et le Congo sont des équipes que j’ai déjà dirigées. Je crois bien les connaître. J’ai déjà joué contre la Namibie dans les éliminatoires de compétitions internationales. Le Sénégal est le grand favori du groupe, mais derrière, il va y avoir une bagarre.», a-t-il laissé entendre.

Le principe de la compétition est qu’il n’y a qu’un seul qualifié par groupe, il sera nécessaire pour le sélectionneur de se mettre au travail ou carrément jeter l’éponge et laisser un bien meilleur que lui assumer la mission, quand on sait qu’il n’est plus en harmonie avec le monde sportif togolais. Mais Claude Leroy préfère parler de présage.

« On sait qu’il n’y a qu’un seul qualifié par groupe. Mais sur six matches, il peut y avoir des surprises. Ça correspond presque au groupe de 2006, mais est-ce qu’il y a un présage dans de ces choses ? », dit-il.

Ce sorcier blanc dépassé par les évènements depuis qu’il est à la tête de l’équipe nationale togolaise reconnaît toutefois que « l’histoire ne se répète pas toujours ». Mais il s’attend à ce qu’elle bégaie pour le Togo. Même quand il se fend en admirateur du Sénégal, favori logique de ce groupe H.

« Il y a un grand favori logique. Ils ont été finalistes de la CAN, ils étaient à la coupe du monde. Aliou Cissé est un remarquable entraîneur. Ils ont celui que moi je considère aujourd’hui comme le meilleur joueur du monde, Sadio Mané.», note-t-il.

Claude Leroy aurait prolongé à la tête de l’équipe nationale togolaise sur la base de critères autres que sportifs. Espérons que le bilan de son nouveau « mandat » à la tête des Eperviers parlera mieux pour lui.

Last modified on mercredi, 22 janvier 2020 10:06
CENI 2020
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer