Covid19: le CADEPH plaide pour un accompagnement des handicapés

Written by  Mai 29, 2020

Le Cercle d'Action pour le Développement des Personnes Handicapées (CADEPH) attire l'attention du gouvernement sur la situation critique des personnes handicapées en cette période de coronavirus. Pour cette association, plus de la majorité  des  citoyens  vivant avec un handicap sont exclus du programme Novissi. Elle demande que des mesures d'accompagnement spécifiques leur soient accordées.

De tout temps, les personnes en situation de handicap  sont confrontées aux problèmes liés notamment à leur mobilité, accentués par les vicissitudes de la vie.

La majorité vit dans la précarité, sans accès aux soins médicaux de base, victime de chômage, sans mécanismes appropriés de scolarisation et souffrant d'insuffisance de structures spécialisées pour leur accompagnement.

La situation devient encore plus compliquée ces jours-ci, selon les  responsables des associations de défense et de promotion des personnes handicapées.

Face à la presse jeudi, Gratien Akakpo-Numado, Yves Azanledji et Komivi Ayassou ont indiqué que la chute du pouvoir d'achat due au covid-19 affecte directement les personnes handicapées et les réduise à une situation critique.

"Eu égard à la diversité et à la complexité de ce corps, il faut des mesures d'accompagnement spécifiques. C'est pourquoi, nous demandons aux autorités de toutes catégories confondues de considérer cette particularité dans l'élaboration des politiques d'accompagnement des groupes vulnérables en ces temps de covid-19", plaide M. Akakpo-Numado, président du CADEPH.

Pour M. Ayassou,  le programme Novissi, mis sur pied par le gouvernement pour accompagner les couches vulnérables pendant l'état d'urgence sanitaire  exclut les personnes en situation de handicap. Le président de la Fetaph précise que beaucoup ne disposent pas de la carte d'électeur compte tenu de leur état.

Il sollicite à cet effet du gouvernement, une action urgente et demande par la même occasion l'application de la loi relative à la protection des personnes handicapées, votée en 2004.

Notons que le CADEPH a élaboré un plan quinquennal  pour l'émergence et l'épanouissement des personnes handicapées au Togo en général  et dans la préfecture d'Agoè en particulier.

Scindé en 6 axes, ce plan doit être impérativement soutenu par le gouvernement pour permettre aux personnes handicapées de contribuer au développement du Togo, selon M. Azanledji, adjoint-maire.

Fermer

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer