Togo: les Zémidjan donnent de la voix à Kara

Written by  Avr 04, 2020

La décision du gouvernement togolais d’interdire les activités des Zémidjan et des tricycles passe mal. Si à Lomé, il est facilement remarqué que cette décision n’est pas pour l’heure respectée, à Kara les zémidjan de la ville sont en courroux.

C’est le Rond-point Tomdè qui a été pris en ébullition tôt samedi matin dans la ville de Kara. Une situation qui a bloqué la route nationale n°1.

Les conducteurs de taxi-motos contestent la décision du gouvernement togolais d’interdire leurs activités dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

 

Les zémidjan de Kara dénoncent une absence totale de mesures d’accompagnement pour ce secteur où les acteurs vivent au jour le jour.

Vendredi, les ministre en charge du transport et de la sécurité, Zouréatou Kassa-Traoré et Damehame Yark ont interdit aux conducteurs d’engins à deux roues et tricycles de transporter des personnes sur l’ensemble du territoire.

Les ministres ont averti les contrevenants qui s’exposent à la rigueur de la loi.

Fermer

Last modified on samedi, 04 avril 2020 15:00
ADS TG TERMINAL
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer