Transhumance: le Pasteur Edoh invite Noël Bataka à aller au bout

Written by  Fév 11, 2020

Le Pasteur Komi Edoh  a  invité mardi  Noël Koutera Bataka, ministre en charge de l’agriculture  à respecter scrupuleusement ses nouvelles mesures prises contre les violences liées à la transhumance au Togo. Pour le Président du Mouvement Martin Luther King (MMLK),  une chose est de prendre des décisions, une autre chose est de les respecter.

Le gouvernement togolais  sévit désormais les bouviers transhumants. Cette nouvelle décision communiquée en fin de semaine dernière par M. Bataka fait suite à  de  nombreux affrontements que le Togo continue d’enregistrer entre bouviers et agricultures.

Réagissant à cette décision mardi, le MMLK se demande si le Togo va vers la fin du règne d’hégémonie des bouviers et des propriétaires des troupeaux sur les agriculteurs locaux interpelle le ministre Bataka.

« Le MMLK salue la décision prise par le ministre pour faire comparaître tout bouvier qui causerait de tort et de préjudices aux agriculteurs et lui demande de tenir parole », a écrit le MMLK dans un communiqué.

Le Pasteur Komi Edoh invite les autorités préfectorales, sécuritaires, judiciaires et traditionnelles à aider à l’application scrupuleuse de la décision.

Il demande enfin aux bouviers qu’aux agriculteurs à respecter les couloirs définis pour la gestion et le contrôle de transhumance.

Last modified on mardi, 11 février 2020 18:37
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer