Togo: les Albinos interpellent le gouvernement Featured

Written by  Déc 12, 2019

L’Association Nationale des Albinos du Togo (ANAT) a observé mardi la Journée internationale des droits de l’homme. Une manière pour l’organisation d’interpeller le gouvernement togolais sur le respect des droits des albinos du Togo. L’ANAT invite les autorités togolaises à appliquer le Plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique pour garantir leur protection.

Les personnes atteintes d’albinisme du Togo se disent laissées pour compte par les autorités togolaises. Selon leur organisation faîtière, les albinos sont encore en proie à des agressions et des actes d’exclusion.

Pour remédier à cette situation, l’ANAT appelle le gouvernement togolais à appliquer le Plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique adopté pour la période 2017-2021 et qui a été approuvé en Mai 2017 par la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples.

Elle tenue une conférence de presse à ce sujet sous le thème : « le Plan d’action régional sur l’albinisme en Afrique, le Togo aussi est concerné ».

Pour le Président de l’ANAT, ce plan d’action est très peu connu du gouvernement togolais et des agences des Nations Unies. Le texte a été élaboré sous l’autorité de l’Experte indépendante des Nations Unies pour les personnes atteintes d’albinisme.

« Nous saisissons cette journée internationale des droits de l’homme pour organiser cette conférence de presse et mettre en lumière ce plans d’actions en vue de suicider la mobilisation pour sa mise en œuvre », a indiqué Souradji Ouro-Youndou, le président de l’ANAT. 

Ledit plan préconise 15 mesures concrètes issues des recommandations formulées par les mécanismes de défense des droits de l’homme de l’ONU et de l’UA pour prévenir ces agressions et promouvoir les droits humains de cette catégorie de personnes.

L’ANAT invite le gouvernement togolais à se référer respectivement sur les mesures 12 et 15, préconisant une procédure à la mise en œuvre de la création du poste d’agent spécialisé dans le domaine de l’albinisme et l’application du principe d’« intersectionnalité ».

« Deux mesures phare qui s’inscrivent d’ailleurs dans l’axe 3 du PND. Celles-ci pour permettre un grand impact positif sur l’amélioration des conditions de vie de toutes les personnes atteintes d’albinisme du Togo », a expliqué M. Ouro-Youndou.

L’ANAT est la seule association défendant la cause des personnes atteintes d’albinisme au Togo.

Anselme AVI (Stagiaire)

FNPT 2020
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer