Des volontaires européens et nationaux investis pour la résilience

Written by  Déc 10, 2019

Le projet Action des Volontaires Européens et Nationaux Investis pour la Résilience (AVENIR) a été lancé mardi à Lomé. Coordonné par France Volontaires et Zavod Voloteer (Slovénie), le projet est financé par EU Aid Volunteers et vise à améliorer la résilience des populations au Sénégal, en Guinée et au Togo. Au Togo, le projet s’exécutera sur 2 ans et permettra de mettre en binômes des volontaires européens et togolais.

Renforcer les capacités des communautés guinéennes, sénégalaises et togolaises, des Espaces Volontaires, des organisations nationales de volontariat du Togo et de la Guinée et d’autres acteurs humanitaires. C’est le but poursuivi par le projet AVENIR. L’initiative appelle à l’implication de volontaires nationaux et de volontaires européens dans la réduction des risques, la prévention des crises et l’adaptation aux changements climatiques pour une meilleure implication des communautés locales.

Au Togo, les binômes de travail seront composés de volontaires nationaux de l’Agence nationale du volontariat au Togo (ANVT) et de 8 volontaires européens du dispositif EU Aid Volunteers. Ils sont déployés auprès des structurées associées locales comme la NADDAF, ETD, SEVES, AHD et l’Ong STADD.

Pour Moussa Bah, le représentant national de France Volontaires au Togo a expliqué que le projet AVENIR poursuit 5 objectifs à savoir : le renforcement de la résilience des communautés locales pour mieux réduire les risques de crises dans les domaines de la lutte contre l’érosion côtière, le renforcement des communautés ciblées dans leur adaptation aux risques auxquels elles font face, la réduction des vulnérabilités en améliorant la protection des écosystèmes et des habitants menacés. De même, le projet prévoit la formation à la mobilisation et à la gestion de volontaires locaux afin de permettre une meilleure réponse aux crises par l’implication des populations elles-mêmes et transformer les vulnérabilités en capacités. Il s’agira enfin de développer une stratégie de mobilisation de volontaires nationaux sur la prévention des crises et la réponse aux crises humanitaires.

C’est le Chef de la section coopération de la délégation de l’Union Européenne au Togo qui procédé au lancement du projet.

« C’est une proposition qui est régionale avec une trentaine de volontaires déployés dans 3 pays de l’Afrique de l’Ouest. Au Togo, on aura 8 volontaires européens qui vont travailler en binômes avec les volontaires de l’ANVT. Cela permettra d’avoir un triple effet à savoir : un renforcement de la résilience des communautés, un renforcement des Ongs dans lesquelles ces volontaires sont placés et un renforcement des volontaires avec lesquels ils sont en binômes. A l’Union Européenne, nous sommes fiers d’avoir cette jeunesse qui est motivée aujourd’hui pour façonner le monde de demain », a déclaré Vincent Vire.

Le diplomate a engagé les volontaires européens à être des ambassadeurs de l’UE auprès des communautés avec lesquelles ils travaillent et se transformer en ambassadeurs du Togo une fois rentrés en Europe pour véhiculer la culture togolaise et encourager des européens à venir au Togo.

Fermer

Last modified on mardi, 10 décembre 2019 15:31
FNPT 2020
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer