UE COVID

Mango: le gouvernement prend des mesures conservatoires contre des militaires Featured

Written by  Mar 21, 2018

Le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales a exprimé mercredi ses regrets suite à l’incident qui s’est produit la nuit du 19 au 20 mars derniers à Mango entre les forces de l’ordre et un groupe de personnes. Payadowa Boukpessi  rassure que le gouvernement entend commanditer une enquête pour faire la lumière sur cette affaire. En attendant, le ministre annonce que des mesures conservatoires sont prises à l’encontre des membres de la patrouille

Dans un communiqué rendu public mercredi, le ministre Boukpessi  rappelle que dans la nuit du 19 au 20 mars 2018, vers 2 heures du matin, un incident regrettable s’est produit dans le quartier Sangbana dans la ville de Mango, opposant une patrouille militaire à des habitants.

En mission de sécurisation, cette patrouille  a voulu contrôler un groupe de six personne, vu l’heure active.

A la suite d’une altercation entre les deux parties, une échauffourée a eu lieu, sans qu’aucune blessure sérieuse ne soit déplorée.

Cependant, ajoute  la note ministérielle,  compte tenu de la transparence qui doit régir les relations entre les forces de défense et de sécurité et la population civile, des mesures conservatoires ont été prises envers le chef et les membres de la patrouille, dans l’attente des résultats de l’enquête qui a été déclenchée.

Payadowa Boukpessi qui réagit  à la place du ministre de la sécurité et  de la protection  civile en mission regrette cet incident et promet éclairer davantage l’opinion sur le sujet.

« Le ministre exprime ses regrets pour cet incident et assure les personnes concernées de sa volonté de faire toute la lumière sur les faits survenus et d’établir ainsi la responsabilité des différents acteurs », mentionne le communiqué.

Last modified on mercredi, 21 mars 2018 20:55
  1. Populaires
  2. Tendance
ADS TDE
Fermer