Marius Bagny, le président du Conseil d’administration de l’APD-ENSI Marius Bagny, le président du Conseil d’administration de l’APD-ENSI

L’APD-ENSI compte replacer l’ingénieur togolais au cœur du développement

Written by  Mar 19, 2018

L’Association des professionnels diplômés de l’Ecole nationale supérieure d'ingénieurs (APD-ENSI) de l’Université de Lomé a effectué samedi sa rentrée sociale. Cette rentrée a été suivie de son Assemblée générale placée sous le thème : « technologie et développement à l’ère du numérique : cas du Togo ». L’association s’organise ainsi pour mieux jouer son rôle dans le développement général du Togo.

La rencontre a connu la participation des représentants du gouvernement togolais, du patronat, des anciens directeurs de l’Ecole nationale supérieure des ingénieurs (ENSI), des directeurs de sociétés, des diplômés de cette école et des élèves ingénieurs et techniciens supérieurs.

Connue pour être le premier réseau Alumni de l’UL, l’APD-ENSI soutient qu’il n’y a pas de développement sans le développement de la technologie et qu’il n’y a pas de développement de la technologie sans les ingénieurs et techniciens supérieurs.

C’est dans ce sens que Marius Bagny, le président du Conseil d’administration de l’APD-ENSI a expliqué que seul le développement de la technologie pourra favoriser l’atteinte de divers Objectifs de développement durable (ODD).

« Pour éliminer la faim et assurer la sécurité alimentaire, permettre à tous de vivre en bonne santé, garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement, garantir l’accès pour tous à une énergie propre et peu coûteuse, promouvoir l’industrialisation durable, la bonne volonté seule ne suffira pas, l’atteinte de ces ODD doit passer par le développement de la science et de la technologie », dit-il.

L’association compte donc créer une synergie Pouvoir public-Universités-Conseil national du patronat, sous l’égide du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche afin d’impulser le développement durable au Togo.

L’APD-ENSI vise la création de la richesse et veut faire des ingénieurs et techniciens supérieurs togolais le socle du développement technologique du Togo.

L’association annonce plusieurs actions dans le courant de cette année 2018. En octobre prochain, elle va tenir la première journée nationale des ingénieurs et techniciens supérieurs du Togo qui sera sanctionnée par la publication de 3 livrets blancs. Ces documents devraient contenir des propositions et recommandations des ingénieurs et des techniciens supérieurs pour le développement du Togo.

Last modified on lundi, 19 mars 2018 16:44
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer