Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877
Me Raphaël Kpande-Adzare, un des responsables du FCTD Me Raphaël Kpande-Adzare, un des responsables du FCTD

Togo Debout exige la fin des persécutions contre ses responsables Featured

Written by  Mar 12, 2018

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) a réagi dimanche à la convocation du Prof David Ekoue Dosseh et son fils dans les locaux du Service des Recherches et d’Investigations (SRI) de la gendarmerie nationale dans la supposée affaire de manipulation de notes à la Faculté des Sciences et de la Santé de l’université de Lomé. Pour l’organisation, la convocation de son premier porte-parole et son fils  est une preuve qu’une machine de harcèlements, d’intimidations et de menaces est mise en branle contre ses membres. Malgré cela, le Mouvement dit réaffirmer sa conviction et son engagement à aller au bout de ses objectifs.

Selon le FCTD, c’est le jeudi 08 mars dernier que le Prof David Dosseh a été invité par téléphone par le commandant Kabiya à se présenter dans les locaux du SRI, accompagné de son fils Yan Cédric Folly Dosseh, étudiant en Médecine, pour une affaire purement académique.

Après plusieurs interrogations, son fils sera placé en garde-à-vue pour des motifs qui restent jusque-là inavoués.

Le Front qui demande à savoir ce que cherchent les professeurs d’université dans les locaux du SRI pour des problèmes purement académiques,  spécule sur le fait que l’engagement du Prof Dosseh à travers le FCTD et les Universités Sociales (UST) du Togo qui ont organisé à l’auditorium de l’université de Lomé les  02 et 03 mars derniers un colloque « sur la crise du pouvoir politique et le développement de l’Afrique » serait la cause sous-jacente de la convocation du Coordonnateur des UST et son fils.

En revanche, il reste convaincu que cette convocation suivie de l’interpellation de Me Raphaël Kpande-Adzare  est une méthode de déstabilisation du Mouvement FCTD.

« Il ne fait l’ombre d’aucun doute, à la lumière de tout ce qui vient d’être relaté, que la machine de harcèlements, d’intimidations, de menaces, de musèlement et de décapitation des mouvements de contestation est mise en branle contre le FCTD et ses membres », mentionne la déclaration liminaire du Mouvement.

Le front réaffirme son engagement à atteindre son objectif principal, celui de jouer sa participation dans la résolution de la crise sociopolitique qui secoue le Togo depuis le 19 août dernier, et demande à tous les citoyens à rester constamment mobilisés pour la lutte contre « l’arbitraire ».

Togo Debout demande aussi que cessent immédiatement contre ses membres, ses responsables et leurs parents, toutes sortes de menaces et de menaces, de persécutions et autres tracasseries policières et judicaires surtout pour des questions d’ordre purement académiques.

Pour rappel, le Prof Dosseh n’est pas le seul convoqué par le SRI dans cette affaire. Il y a aussi le Vice doyen de la FSS, Majesté Ihou Wateba  le premier d’ailleurs à être écroué dans les locaux du SRI depuis le 06 mars.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Made In Togo
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer