Breaking News
Le nouveau visage de l'Epp Ayivi-Kope Le nouveau visage de l'Epp Ayivi-Kope

Plusieurs problèmes sociaux résolus dans le Zio grâce au PDCplus

Written by  Nov 30, 2017

La visite de terrain initiée par les exécutants du Projet de Développement Communautaire et des filets sociaux (PDCplus) a  pris fin mercredi. De la région maritime à la celle des savanes, en passant les Plateaux, la centrale et Kara, Coordinatrice du projet, responsables de l’Agence d’Appui aux Initiatives de Base ( AGAIB), agents sectoriels et journalistes sont allés constater l’impact que les différentes réalisations du PDCplus ont sur les bénéficiaires. Dans le Zio, l’occasion a été aussi pour Kokou Tofio de dresser le bilan du projet qui est arrivé à échéance.

Dans la préfecture de Zio, le PDCplus a touché  4 différentes localités. A Ayivi Kopé où un bâtiment scolaire, une latrine et des mobiliers scolaires ont été construits, c’est une euphorie pour les bénéficiaires qui ont vu l’effectif de l’EPP Ayivi-Kopé passé de 20 élèves  en 2013   à 177 élèves cette année.

A 70 km de Tsévié,  notamment à Tsikalé c’est une retenue d’eau  servant  de maraîchage qui fait  la joie des villageois. Des témoignages font état de ce que les problèmes liés au manque d’eau pour les petits besoins corporels  ont aussi  trouvé solution.

A Gamé-Séva, la réhabilitation et l’équipement en matériels médicaux d’une Unité de Soins Périphériques sont perçus par la population comme  un idéal atteint en termes de besoin sanitaire.

L’USP de Gamé-Séva qui offre les services de consultation générale, consultation prénatale, l’accouchement, la vaccination, la planification familiale et dispose d’une pharmacie communautaire, un laboratoire équipé a vu son taux de fréquentation  s’augmenter depuis sa réception en juillet dernier.

« Depuis que le centre a été réhabilité, la consultation curative a doublé, l’accouchement également a augmenté, les consultations prénatales sont aussi multipliées et parfois on est même débordé. En clair beaucoup de gens veulent venir dans ce nouveau centre » Razak Abdou Gbadamassi, Responsable de l’USP.

De même,  grâce au microprojet THIMO, Kogbé a bénéficié d’une piste rurale qui lui permet de faire écouler en toute aisance ses produits agricoles vers les marchés de Tsévié et de Tabligbo.

Les différents ouvrages ont été réalisés avec le soutien d’AGAIB maritime  dont le premier responsable dresse un bilan assez satisfaisant du PDCplus dans le Zio et Yoto pendant 5 ans.

Kokou Tofio estime que  le projet a permis la réalisation de  108 microprojets dans 96 Villages : 53 dans la composante  infrastructures sociocommunautaires (centres de santé, bâtiments scolaires, latrines, forages…) ; 29 dans la composante  Activités Génératrices de Revenus (élevage, maraîchage, pisciculture…) et 26 dans la composante Travaux à Haute Intensité de Main d’Œuvre   pistes rurales, retenues d’eau.

PDCplus est mis en œuvre par le gouvernement togolais depuis 2012 avec l’appui de la Banque mondiale. Il est piloté par le ministère en charge du développement à la base. Le projet  a pour objectif d’élargir l'accès des communautés pauvres et démunies aux infrastructures socio-économiques de base et aux filets de protection sociale.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer