Breaking News
Des femmes lors de la sensibilisation à Kara Des femmes lors de la sensibilisation à Kara

Accès des femmes à la terre: Konrad Adenauer en campagne à travers le Togo

Written by  Sep 26, 2017

La Coordination nationale de la Fondation Konrad Adenauer (FKA)  a effectué  du 07 au 22 août dernier une campagne d'information pour la sensibilisation des leaders d'opinion et des populations des régions Maritime et de la Kara sur l'accès des femmes au foncier en milieu rural. A l'arrivée plus de 1600 personnes ont été touchées à travers des séances de sensibilisation de masse.

L’initiative de la Fondation s'inscrit dans le cadre du projet " Un monde sans faim".

A Tabligbo, à Kara voire dans le Grand Lomé,  la délégation de la FKA, conduite par le Coordonnateur national, Maurice Gblodzro est allée informer les populations sur les mesures juridiques et institutionnelles existantes en faveur de l'accès des femmes à la terre.

Par la même occasion, elle a attiré l'attention des autorités traditionnelles et administratives sur les avantages liés à la prise en compte des droits des femmes dans l'attribution et l'exploitation des terres.

La FKA a aussi permis aux femmes de connaître les dispositions qui leur sont favorables dans les textes afin de s'organiser pour en jouir et les a informées sur les moyens de recours en cas de violations de leurs droits.

Mis à part les séances de sensibilisation de masse auxquelles plus de 1600 personnes ont pris part,  la Coordination nationale a animé des émissions radio en français et prioritairement en langues locales sur les radios rurales.

Les séances ont été conduites par des animateurs d'actions civiques provenant du Centre Obota-Togo (CAO-Togo), l'Association Savoir Oser Solidariser pour le Civisme en Afrique (SOS Civisme Togo) et le Centre d'Observatoire et de Promotion de l'Etat de Droit (COPED),  des partenaires de la FKA. 

Selon M.  Gblodzro,  la campagne de sensibilisation a été une réussite et les résultats ont été au-delà des attentes,  vu la mobilisation qu'elle a connue.

A long terme, il est attendu un accès équitable et sûr des hommes et des femmes à la terre tel que disposent les textes nationaux.

Le projet "Un monde sans faim" doit pouvoir ainsi aboutir à une autonomisation et un épanouissement intégral des femmes qui deviennent des actrices importantes au service d'un développement durable de leurs sociétés. 

Last modified on mardi, 26 septembre 2017 15:26
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer