Breaking News
Le préfet Bakala Le préfet Bakala

Didier Bakali organise une division du Togo, selon la société civile

Written by  Juil 03, 2017

Le Togo est un et indivisible. Cette déclaration est un rappel des OSC à l'endroit des autorités de Kara qui interdisent ces derniers temps tout ce qu'il y a comme manifestations de l'opposition dans cette ville. A ces populations, quatorze (14) OSC demandent de matérialiser la lutte pour la liberté d'expression et de manifestations pour ne pas basculer le Togo dans une politique de diviser pour régner.

Dans un communiqué rendu public dimanche, les Organisations de la Société Civile disent constater avec regret que la liberté d'expression, d'opinion et de manifestations hautement acquises après des âpres luttes est en train d'avoir du plomb dans l'aile ces jours-ci.
Elles pointent leurs doigts accusateurs vers les populations de Kara qui ont empêché hier dimanche une formation citoyenne du Parti des Togolais après avoir interdite une manifestation publique du PNP en juin dernier.
Pour les OSC, ce sont des comportements anti-citoyens qui n'ont aucun droit de cité.

"Le Togo est un et indivisible. Personne ne doit se prévaloir d'une division artificielle du territoire en tirant sur la fibre ethnique pour assouvir ses convictions politiques ", indique le communiqué.

Action Sud, AJAAH, CRAPH, LCT, MED, MDE, MMLK, Mouvement Nouveau Citoyen, Novation Internationale, Mouvement Patriotes Togolais, No Vox Togo, REJADD, SP-BT et le TJP disent suivre la situation de très près et comptent agir en temps opportun afin d’apporter leur cause nationale.
Pour l'heure, ils lancent un appel à l'opinion nationale et internationale pour mobiliser davantage les énergies pour sauver le Togo de la politique de "diviser pour régner".

Last modified on lundi, 03 juillet 2017 17:27

Facebook

Fermer