Breaking News
Ce qu'il restait de la voiture dans laquelle se trouvaient les victimes Ce qu'il restait de la voiture dans laquelle se trouvaient les victimes

Les circonstances de l’accident qui a coûté la vie à Manaf Boukari et les autres

Written by  Mai 30, 2017

On en sait un peu plus sur la cause de l'accident mortel de la délégation du GF2D qui s'est produit le 24 mai dernier. Selon les témoignages de quelques usagers de la voie nationale N°1, l'état défectueux de la route a été à l'origine de ce drame qui a coûté la vie à Manaf Boukari et trois autres personnes.

C'est au niveau du croisement de la Nationale n°1 et du chemin de fer que l'accident a eu lieu. A cet endroit précis, le rail non opérationnel depuis des dizaines d’années a battu le record des causes d’accidents tragiques.

"Des accidents se produisent régulièrement à ce niveau à cause d’un mauvais nivellement", relatent des témoins.

La voiture à bord de laquelle se trouvaient les émissaires du GF2D avait déraillé à ce passage à niveau.
Par ailleurs, il nous revient qu’après l'accident, Enyonam Gbadagbui aurait pu sortir saine et sauf si le Centre Hospitalier Préfectoral de Notsè disposait des infrastructures adéquates.
Des témoins racontent que quand la victime a été transportée à ce centre de santé, il n'y avait pas de place au bloc opératoire. Plus grave, l’ambulance n'était pas à même de l’évacuer.

"Elle a été placée dans un taxi sans accompagnant médical jusqu’à Atakpame. C'est dans ces conditions que la mort a eu raison d’elle", apprend-on.

Cet accident qui a malheureusement coûté la vie à 4 personnes et fait 2 blessés graves devrait interpeller les autorités pour le nivellement de ces différents rails inactifs présents un peu partout sur les routes togolaises et surtout à l'équipement adéquat des centres de santé.

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer