UE COVID

Entrepreneuriat et FNFI: Victoire Dogbe fait le tour d'horizon

Written by  Fév 25, 2017

Pour le suivi de la mise en œuvre des différents projets et programmes de son ministère, Victoire Tomegah-Dogbe a entamé le 22 février dernier une tournée dans les régions maritime et plateaux. Débutée dans le Grand Lomé, la tournée de la ministre du développement à la base, de l'artisanat, de la jeunesse et de l'emploi des jeunes a pris fin vendredi dans la préfecture de Kloto. 

Avec sa délégation composée essentiellement du directeur général de FNFI, des responsables du PRADEB et du FAIEJ, Victoire Tomegah-Dogbe a tour à tour parcouru Lomé, Tabligbo, Afagnan, Vogan, Aného et Kpalimé-Atigbé Dzogbepeme, Agou-Gadjepe et Amoussou-Kope. 

Partout la délégation est passée, il a été d'abord question  pour la ministre Tomegah-Dogbe d'échanger avec les jeunes entrepreneurs qui ont bénéficié des appuis mis en place par l'Etat pour les accompagner techniquement et leur  faciliter l'accès au financement. 

Au bout cette randonnée de trois jours, la ministre se dit satisfaite de ce que font ces jeunes. 

"Ce sont des jeunes très engagés, motivés, déterminés et qui ont envie de faire les choses autrement. Et ce qui me plaît davantage chez eux, c'est qu'ils remboursent bien leurs crédits ", s'est-elle réjouie. 

En outre, la directrice du cabinet du président de la République a au cours de sa tournée sensibilisé davantage les communautés sur le remboursement des crédits du FNFI. Un bilan des trois premières années du Fonds leur a été également dressé. 

Dans le Kloto par exemple où le taux de remboursement est de plus de 80%, l'autorité a tout simplement déduit que les premiers produits du FNFI sont en train de faire du chemin. 

"Le constat aujourd'hui est que les populations se sont appropriées massivement le FNFI et chacune d'elles se mobilisent pour faire de ce fonds un succès dans sa localité", a martelé la patronne du ministère en charge du développement. 

Selon elle, de nos jours les populations font elles-mêmes des gendarmes derrière ceux qui ne veulent pas payer leurs crédits.

A tout ce monde la délégation ministérielle  a réitéré son engagement de toujours les soutenir dans leurs efforts de développement participatif, comme par exemple l'ingénieur Julien Nyuiadzi, promoteur d'un espace de transformation des fruits à Amoussou-kope.

La tournée du ministère se poursuivra dans les très prochains jours dans les autres préfectures.

  1. Populaires
  2. Tendance
ADS TDE
Fermer