UE COVID

INAM apporte du sourire à des couturiers à Lomé

Written by  Jui 30, 2020

L’Institut national d’assurance maladie (INAM) met aux anges des couturiers et couturières de Lomé. Sélectionnés par le Centre régional de métiers (CRM) pour la fabrication des masques de protection Xonam ou Lèma, ces artisans sont désormais rentrés dans leurs fonds.

La confection des masques s’est déroulée en 2 phases. La 1ère s’est déroulée du 4 mai au 16 mai derniers. 557 artisans avaient travaillé durant cette période. Ils ont été payés à hauteur de 15 millions de Fcfa.

La 2e phase de confection des masques s’est déroulée du 25 mai au 16 juin derniers. 1450 artisans ont travaillé sur cette période. Les paiements ont démarré le 24 juin dernier.

842 couturiers et couturières ont été payés à ce jour pour une somme totale de plus de 26 millions de FCfa. Les 608 artisans restants seront payés avant la fin de la semaine pour un montant estimé à plus de 30 millions de Fcfa.

« Ce projet de l’INAM nous aide énormément. Nous sommes actuellement dans une situation délicate et les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 ont affecté le quotidien des artisans et essentiellement celui des couturiers et couturières. Ce projet permet aux artisans de travailler et d’être rémunérés », a souligné Kafui Kanyi Houzouhoe, Président de CRM-Lomé.

Le président de la Chambre régionale des métiers Lomé (CRM-L) affirme par ailleurs que le projet de l’INAM a permis à sa structure de rester en activité.

De leur côté, les couturiers et couturiers bénéficiaires du projet de l’INAM n’ont pas caché leur satisfaction après avoir touché leur paiement.

La plupart d’entre eux expliquent que la confection des masques leur a permis de rester en activité et d’avoir les moyens nécessaires pour faire face aux charges de leurs ateliers.

« Avec l’argent que j’ai reçu, je peux payer mes loyers et gérer mes autres dépenses. J’aimerais remercier l’INAM et la Chambre de métiers. Grâce à ce projet, nous avons encore de l’activité dans nos ateliers en ce moment de crise sanitaire », a lâché Edoh Degbevi, couturier à Lomé ayant gagné 30 000 Fcfa dans le cadre du projet.

Même sentiment chez Mme Sika Johnson-Semeglo qui a pour part gagné 70 000 Fcfa grâce à ce projet de confection de masques.

« A cause de la pandémie de la Covid-19, il n’y a plus de commande d’habits et les gens ne viennent plus commander. Ce projet nous apporte une aide importante… », a-t-elle ajouté.

Un million de masques sera fabriqué dans le cadre de ce projet. Déjà plus de 600 milles sont livrés par les tailleurs et couturières affiliés à la CRM. La capacité de production journalière avoisine les 80 000 masques pour le Grand Lomé.

Notons que le projet s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le coronavirus Covid-19. Il vise à rendre disponibles et moins cher (350 Fcfa le lot de deux) les masques réutilisables de qualité pour permettre à la population de se protéger contre la pandémie.

Fermer

ADS Covid
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer