Breaking News
MIRAMBEAU

Lésions précancéreuses: l’ATBEF forme sur le dépistage et la prise en charge

Written by  Oct 19, 2017

Chaque année,  en moyenne 1, 4 millions de cas de cancer du  col de l’utérus sont diagnostiqués dans le monde, avec environ 230 mille décès.  Au Togo, même si jusque-là des chiffres ne sont pas disponibles en ce qui concerne cette maladie, il est au moins facile de se rendre compte que le mal existe bel et bien et que beaucoup de femmes en meurent. La situation préoccupe l’Association Togolaise pour le Bien-Etre Familial (ATBEF) qui a ouvert jeudi à son siège à  Lomé une formation de deux jours sur le dépistage et la prise en charge des lésions précancéreuses.

Initiée à  l’intention d’une  dizaine de prestataires médicaux de la clinique principale de l’ATBEF et des cliniques partenaires de l’Etat,  la session se veut un cadre de partage d’expertises contenues dans le projet d’intégration du dépistage et de la prise en charge des lésions précancéreuses du col de l’utérus dans le paquet de services offerts aux femmes séropositives au Togo.

La formation sera assurée par le Dr Bingo M’Bortche en sa qualité de Gynécologue. Selon lui , la formation entend offrir des outils devant  rendre  les participants  compétents dans le dépistage et la prise en charge des lésions précancéreuses. 

Pour M. M’Bortche, les lésions  précancéreuses du col de l’utérus sont  des  lésions annonciatrices du cancer du col de l’utérus.  La maladie, ajoute-t-il est causée par  une infection transmissible sexuellement (ITS) dont l'origine est  le virus du papillome humain (VPH). Il existe plus d'une centaine de souches de virus dans la famille des VPH, dont certaines sont plus facilement transmissibles que  d'autres.

Facebook

Fermer