Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Aime Ekpe, Président de l'OTM Aime Ekpe, Président de l'OTM © TBN (ARCHIVES)

Togo: l’OTM note des efforts pour la professionnalisation de la presse Featured

Written by  Mai 03, 2019

Le Togo à l’instar de tous les pays du monde entier a observé jeudi  la journée internationale de la presse sur le thème « Médias pour la démocratie : le journalisme et les élections en période de désinformation. Occasion pour l’Observatoire Togolais des Médias (OTM) de présenter son rapport sur l'état de la presse au Togo. Dans le document couvrant la période du 3 mai 2018 au 3 mai 2019, l’Instance d’autorégulation des médias note une prise conscience générale des journalistes togolais et des efforts pour la professionnalisation de la presse. Toutefois, le tribunal des paires indique que des défis restent encore à relever pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des hommes et femmes des médias.

Le rapport de l’OTM, l’instance d’autorégulation des médias, tribunal des pairs indique que les médias togolais se sont bien comportés de façon générale ces derniers mois. Que ce soit sur le plan professionnel ou sur les relations entre confrères, aucun manquement majeur n’a été signalé.

« On a noté qu’il y a beaucoup d’efforts qui ont été faits dans la professionnalisation. Au niveau même des prestations que nous faisons aussi bien sur les médias audio-visuels que sur la presse en ligne ou écrite, il y a une prise de conscience générale qui fait jour », a présenté Aimé Ekpe, président de l’OTM.

L’Observatoire reconnait avoir reçu des plaintes relatives à la diffamation et à la fausse information. Cependant, ces faits, nuance-t-il  n’ont aucun incident majeur qui puisse remettre en cause la professionnalisation de la presse au Togo pendant ces douze derniers mois.

In fine,  l’OTM soutient que la presse togolaise peut-être de meilleure qualité si tous les acteurs jouent correctement leur participation.

Il recommande à cet effet une législation destinée essentiellement à la presse en ligne pour sa régulation. Ceci dans le but de contribuer à l’amélioration des conditions de travail des journalistes et professionnaliser le métier.

De même, il a été demandé aux organisations de presse d’encourager la transformation des organes de presse en entreprises de presse, travailler pour  la mise en œuvre des recommandations des états généraux de la presse et d’œuvrer à la signature de la convention collective.

Le rapport de l’OTM a été salué par la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC)  et le ministère en charge de la communication.

Pour le vice-président de la HAAC, Octave Olympio, des efforts seront faits pour  que la convention collective soit une réalité au Togo dans les jours à venir.

De son côté, Koffi Sebado, attaché de presse au ministère de la communication, le gouvernement va doter très bientôt la télévision nationale d’un auditorium et d’un studio numérique pour relever davantage le défi de la modernisation des médias publics.

Notons que selon le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters Sans Frontières de cette année, le Togo a progressé de 10 places et occupe le 76ème rang sur 180 pays classés. Il est 6è meilleur pays de la liberté de presse en Afrique de l’Ouest.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer