Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Adamou Beketi Adamou Beketi © DR/Togobreakingnews

Adamou Beketi: "Il faut sortir la justice togolaise du fond du gouffre" Featured

Written by  Mai 12, 2019

L’Union Syndicale des Magistrats (USYMAT) a tenu samedi à Lomé son assemblée générale extraordinaire. La rencontre a permis aux membres de cette organisation de réfléchir sur l’indépendance du juge et de diagnostiquer les problèmes qui minent le secteur judiciaire togolais. Des recommandations ont été esquissées et seront adressées aux autorités dans le but de "redorer l’image de la justice togolaise ternie par des indélicatesses de tout genre".

Les travaux de cette assemblée générale extraordinaire se sont déroulés autour du thème : « L’indépendance du juge judiciaire et les nécessités de l’ordre public ». Les magistrats membres de l’USYMAT ont évoqué les maux qui minent le système judiciaire togolais. Ils sont également revenus sur le travail même des magistrats et déploré le manque d’unité, pourtant nécessaire pour avancer leur profession.

Le président de l’USYMAT a indiqué que les problèmes du système judiciaire togolais ont pour nom : lenteur, démarchage, corruption, concussion, inconscience professionnelle, intrusions ou ingérences intempestives, personnel insuffisant, locaux vétustes et inappropriés, manque de moyens logistiques…

« La justice togolaise est malade, décriée, vilipendée. Le justiciable en a perdu toute confiance, car les maux qui rongent l’institution judiciaire sont innombrables. Bref, le visage qu’offre la justice togolaise ces derniers temps, n’honore point notre pays, moins encore les premiers acteurs que nous sommes », a déclaré Adamou Beketi.

Le magistrat a estimé qu’il est temps de penser aux « voies et moyens pour tirer la justice du fond du gouffre dans lequel elle s’enfonce dangereusement » chaque jour.

« C’est pour cela qu’il est urgent d’œuvrer à une synergie d’actions, afin de rendre la lutte homogène et plus efficace », a-t-il suggéré.

C’est une réalité ! Le système judiciaire togolais est miné par des problèmes de corruption. Les justiciables ne cessent de déplorer cet état de fait. Une situation qui met en doute les décisions rendues par les magistratures.

L’assemblée générale de l’USYMAT a été donc une occasion pour les magistrats qui sont les acteurs principaux du système judiciaire, de réfléchir aux maux dont le système est taxé afin de trouver des approches de solutions.

En 2018, le Conseil Supérieur de la magistrature (CSM) présidé par Akakpovi Gamatho a organisé une campagne de sensibilisation pour une justice de qualité au Togo. La croisade a sillonné tout le Togo.

L’USYMAT a été  créée le 3 novembre 2018 dans le but de contribuer à l’amélioration des conditions de vie et de travail des magistrats. L’organisation compte également redorer l’image de la justice.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on dimanche, 12 mai 2019 17:08
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer