Breaking News

Le juge Sronvi accusé d'être corrompu, sanctionné par la magistrature

Written by  Aoû 10, 2016

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a annoncé mercredi avoir sanctionné un magistrat de haut rang pour le mettre à la disposition du ministère de la justice. Selon un communiqué du CSM, le Comité de discipline du CSM a déchu le magistrat concerné de sa qualité de membres du CSM.

Le magistrat en question n’est autre que le président de la Cour d’appel de Lomé, Espoir Sronvi qui n’a pas reconnu les faits de corruption à lui reprochés.

En effet, la suspension de M. Sronvi intervient dans l’affaire de saisie de 498 millions sur un dossier de bateau en détresse vendu à 500 millions de F CFA. Me Dossou aurait manœuvré de façon opaque avec la complicité du président du Tribunal de Lomé, M. Nayo pour conserver l’argent par devers lui. 

A l’Appel entamé par Me Sylvain Attoh-Mensah, le président de la Cour d’Appel de Lomé, Espoir Sronvi va condamner Me Dossou à reverser l’argent indûment perçu auprès de l’huissier au greffe du Tribunal de Lomé. Le magistrat a également prononcé la radiation de Me Dossou du Barreau de Lomé pour avoir hébergé sur ses propres comptes, l’argent d’un client, ce qui est perçu dans la profession comme une faute lourde.

L’avocat radié a alors promis se venger et est allé porter plainte auprès du Conseil supérieur de la magistrature. Dans sa plainte, il accuse le président de la Coupe d’Appel de Lomé de n’avoir pas vite rédigé sa décision pour lui permettre de faire appel. Il avance lui avoir versé 10 millions pour ce faire.

La décision rendue publique ce mercredi fait objet de débat sur les réseaux sociaux depuis une dizaine de jour. D’aucuns estiment que la suspension du juge Sronvi n’est que l’aboutissement d’un règlement de compte.

Last modified on mercredi, 10 août 2016 23:52
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer