Breaking News
MIRAMBEAU
Une vue de la ville de Bouaké Une vue de la ville de Bouaké

Côte d'ivoire: les ex-rebelles retournent dans les casernes contre 5 millions pour chacun

Written by  Mai 16, 2017

Après quatre jours de désolation créée par les ex-rebelles de Guillaume Soro dans le pays, un nouvel accord a été trouvé par les autorités en ce qui concerne le solde de la somme qu'ils ont réclamée en janvier dernier. Selon les termes du nouveau deal, 5 millions de Fcfa seront versés à chaque militaire contre les 7 millions qu'ils attendaient. Accord qui a permis de faire baisser la tension mardi.

Le calme revient progressivement en Côte d'ivoire. L'information des 5 millions de Fcfa promis aux ex-rebelles atteint les différentes casernes et ces militaires qui ont semé la zizanie se retiennent.
En effet, il n'y a plus de tirs en l'air à foison. Les barrages ont été levés à Bouaké, Daloa, Korhogo, Bondoukou et à Abidjan. Les activités ont repris timidement. Certaines entreprises, institutions et écoles à fermer.
Selon le nouvel accord, un effort de 2 millions a été demandé aux militaires. Ils devront percevoir un solde de 5 millions de Fcfa. Ce qui a été accepté même si certains boudent à San Pedro, Akouedo et Bouaké pour n'avoir reçu aucune assurance du virement de l'argent.
La nouvelle mutinerie aura permis aux ivoiriens de comprendre que les militaires de Guillaume Soro sont ceux qui font la loi dans le pays. La preuve en est que les appels répétés du Chef d'Etat-major n'ont pas été entendus par les soldats qui ne voulaient rien d'autre que leur argent.
En tout et pour tout, ces rebelles auront bénéficié dans cette mutinerie la colossale somme de 10 millions chacun en l’espace de 5 mois.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer