Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763

Togo: Grande confusion après la mort de 2 présumés braqueurs Featured

Written by  Juil 31, 2019

Un exploit pour la Police nationale ou une exécution extrajudiciaire ? C’est la question qui taraude les esprits depuis le week-end suite à la mort de 2 jeunes présentés par la Police nationale comme des braqueurs. Selon des faits relatés par le porte-parole de la Police nationale, les 2 victimes seraient des braqueurs filés par des agents et qui auraient perdu la vie dans un échange de tirs. Une version mise en doute par les familles de Dekpo Mlatawo et Semekonawo Koffi dit « cimetière ». Ces familles accusent la Police d’avoir enlevé les 2 jeunes à leurs domiciles pour les exécuter et les présenter comme des braqueurs.

Les familles des deux hommes ont fait ces révélations dans des vidéos ayant fait le tour des réseaux sociaux. Des allégations confirmées au Mouvement Martin Luther King (MMLK) et qui rejettent la thèse de la famille.

En effet, le Directeur général de la Police nationale a ameuté les médias tôt le dimanche au sujet des échanges de tirs entre les présumés braqueurs et les forces de sécurité dans la zone de Kagnikope. Selon la version la police, lesdits braqueurs ont été abattus.

Mais dans la même journée de dimanche, des vidéos et audios ont envahi les réseaux sociaux indiquant que les présumés ont été interpellés dans leur domicile à Akato Deme et n'ont aucun lien avec les braquages.

Le MMLK avait promis une lumière sur l’affaire et a effectué une visite auprès des familles et des riverains des feux Dekpo Mlatawo et Semekonawo Koffi dit « cimetière ».

« Une délégation des familles des victimes s'est entretenue avec le MMLK. Lors de ces échanges qui se sont déroulés tant au bureau que dans la localité des familles, c'est la consternation et l'indignation auprès de tous. Les familles, les riverains et les populations ont tour à tour précisé qu'il n'y a aucun doute que les deux présumés ont été froidement abattus sur la base des suppositions », indique l’organisation.

Le MMLK précise que les témoins ont martelé que « Dekpo Mlatawo et Semekonawo Koffi dit cimetière, ont été interpellés chez eux » et que « la police a emporté avec les victimes la moto de Dekpo immatriculée BE 5901 RT et non celle qui est placée auprès des victimes ».

Autres précisions données, Semekonawo Koffi serait menuisier de profession et Dekpo Mlatawo (25 ans) serait un jeune peintre staffeur.

Le MMLK se demande si la police a été mal renseignée et évoque une possible exécution extrajudiciaire et invite la CNDH à s'autosaisir du dossier.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on mercredi, 31 juillet 2019 17:45
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer