Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Tikpi Atchadam Tikpi Atchadam

Aux Evala, les lutteurs raillent Tikpi Atchadam devant Faure Gnassingbé Featured

Written by  Juil 12, 2018

Il a le mérite d’avoir relancé la lutte pour l’alternance politique entamée au Togo depuis 1990 avec de grandes manifestations tenues dans 5 grandes villes du Togo le 19 août 2017. Depuis, il a été rejoint par plusieurs leaders de l’opposition avec qui il chemine désormais au sein de la Coalition des 14 partis politiques. Mais Tikpi Atchadam, l’homme dont on parle, est introuvable sur le territoire togolais depuis fin octobre 2017. Et aux Evala, les lutteurs du canton de Pya ont une autre lecture et l’ont exprimé jeudi dans un morceau spécial dédicacé au Président du Parti national panafricain (PNP).

Bien qu’il ne soit pas kabyè, son absence sur le territoire togolais intéresse même jusque dans les arènes des Evala de cette année. En effet chez les lutteurs du canton de Pya, canton dont est originaire le Chef de l’Etat togolais, l’exil prolongé de Tikpi Atchadam au Ghana n’est ni plus ni moins qu’une fuite.

C’est du moins ce que l'une des coalition de Pya, habillée en rouge, a fait savoir publiquement jeudi lors de la finale de Pya à laquelle assistait Faure Gnassingbé.

Dans une chanson de circonstance, les lutteurs se demandaient : « Où est Atchadam ? ». Dans la réponse qui suivait, ils répondent gaiment : « Atchadam a fui ».

S’il est de coutume que lors des luttes Evala, des chansons sont composés pour la circonstance pour provoquer le camp adverse, le morceau en question où il est dit qu’Atchadam a fui est tout simplement curieux pour le fait qu’aucun des deux camps qui participaient à cette finale ne s’appelait Atchadam.

Certainement que les lutteurs de Pya témoignaient ainsi leur soutien à Faure Gnassingbé, fils du milieu et envoyaient ainsi un message purement politique non seulement à Tikpi Atchadam qu’ils ont raillé, mais aussi au reste de l’opposition.

Commentant la vidéo qui s’est rapidement répandue sur les réseaux sociaux, plusieurs leaders d’opinions ont condamné une « provocation puérile ».  

Suivez la vidéo ci-dessous


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on jeudi, 12 juillet 2018 18:29
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer