Des armes de guerre saisies à Lomé, une cinquantaine de personnes aux arrêts

Written by  Mai 26, 2016

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame a indiqué mercredi qu’une cinquantaine de personnes ont été arrêtées, de nombreuses voitures et une centaine de moto sans pièces ou sans plaque ont été saisis mercredi à l’issue d’une opération de fouille menée dans les quartiers Hedzranawoe, Noukafou, Wuiti et Agoè-Zongo.

 

Le ministre indique que de l’armement a été également saisi dont 3 fusils AK 47 et leurs chargeurs, des pistolets, des munitions de guerres, des explosifs et des détonateurs ainsi que 12,5 kg de cannabis.

Les personnes interpellées ont été conduites au fichier national de la gendarmerie nationale pour identification pour des raisons liées à l’investigation de la police judiciaire.  Elles seront présentées à la justice pour des compléments d’enquête approfondie. De même que le matériel saisi.

Yark Damehame appelle les populations togolaises à restées vigilantes face à la situation de l’insécurité et à participer aux côtés des autorités aux actions de préventions sécuritaires des forces de défense et de sécurité.

L’opération avait pour but de protéger les populations et leurs biens dans un contexte où la recrudescence de la criminalité, des menaces terroristes dans le monde en générale et dans la sous-région ouest-africain en particulier deviennent de plus en plus inquiétantes.

ADS TG TERMINAL
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer