Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877

Le gouvernement s'engage à trouver un compromis avec les enseignants Featured

Written by  Jan 11, 2018

Le gouvernement togolais a repris les concertations  avec les syndicats des enseignants du Togo afin de trouver des solutions idoines aux  problèmes qui sont à l’origine des grèves répétitives dans le secteur éducatif ces dernières années. Dans la perspective des discussions proprement dites, le Premier Ministre, Selom Klassou a  annoncé jeudi la prochaine mise en place d’un nouveau de cadre de dialogue.

Des échanges ont eu lieu jeudi entre le gouvernement représenté par le Premier ministre Komi Selom Klassou, Gilbert Bawara, de la fonction publique, Komi Paalamwe Tchakpele des enseignements primaire et secondaire et des différentes centrales syndicales.

Selon M. Klassou,  la rencontre du jour témoigne de la disponibilité du gouvernement à continuer par discuter avec les enseignants. Le  Chef du gouvernement qui a invité  les uns et les autres à faire économie de tout ce qui peut paralyser le bon fonctionnement du système éducatif, a levé un coin de voile sur le processus  devant aboutir au  dialogue.  

« Un  nouveau de cadre de discussions va être mis en place d’ici la semaine prochaine pour prendre en compte les problèmes qui minent le secteur de l’éducation depuis des années », a-t-il indiqué.

Du côté des fédérations des enseignants notamment à la Coordination des Syndicats de l’Education au Togo (CSET), on dit prendre acte de la nouvelle décision  mais en même temps on rappelle au camp d’en face  les diverses attentes.  

« Ce dont nous parlons c’est le statut particulier qu’on doit mettre à la  disposition des enseignants. Nous avons dans ce document certains articles  amendés qui n’ont pas été intégrés. Et surtout  la question  des primes qu’on doit exprimer en tenant compte de la disposition du statut général. Ces primes doivent être en pourcentage », a déclaré Yaovi  Atsou-Atcha, Porte-parole de la CSET.

Il souhaite que l’agenda du démarrage effectif du dialogue  soit communiqué dès cette semaine pour vite trouver une issue  favorable à la crise enseignante qui a trop duré.

Pour rappel, dans un communiqué du  04 janvier dernier, Komi Selom Klassou affirme que le gouvernement  pour montrer sa bonne foi a déjà  satisfait la plupart des revendications formulées l’année dernière par  les enseignants.

Ces revendications, précisait la note, sont relatives notamment au statut particulier des enseignants, à l’intégration et aux cotisations de certains enseignants auxiliaires.   


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on jeudi, 11 janvier 2018 20:07
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer