Pasteur Edoh Komi Pasteur Edoh Komi

Edoh Komi prêche au gouvernement sur le sort des enseignants volontaires

Written by  Aoû 03, 2017

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) lève de nouveau la voix et évoque le triste sort des enseignants volontaires du Togo. Dans un communiqué rendu public mercredi, le mouvement appelle le gouvernement à agir avec circonspection pour régler les arriérés dus et accélérer le processus d'intégration de ces derniers au corps des enseignants du Togo.

Les enseignants volontaires, recrutés par les écoles d'initiative locale depuis des années sont d'un soutien indéniable pour le système éducatif togolais.

Pour le MMLK, ils ont comblé  et continuent de combler  le vide laissé par la non-couverture par l’Etat de toute l’étendue du territoire des infrastructures scolaires publiques.

"Mais force est de constater que leur sors est lamentable. Si le gouvernement en l'an 2010 a décidé de leur allouer une aide annuelle de 90 mille francs, depuis 2015 à ce jour, cette allocation est restée impayée et du côté du gouvernement on note un silence radio sur la question", déplore Pasteur Edoh Komi dans la note.

Pour le mouvement, il s'avère indispensable que le gouvernement affiche clairement sa position sur le sujet. Le pasteur Edoh Komi estime que quel que soit l'issue, le gouvernement doit verser les trois  ans d’arriérés (2015, 2016 et 2017) aux enseignants volontaires pendant ces vacances.

"Le MMLK invite le gouvernement à poursuivre et à  accélérer le processus d’intégration dans la fonction publique du  reste des enseignants volontaires à travers un concours national accessible et favorable à tous", conclue la note du mouvement.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer