Breaking News

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/components/com_k2/models/item.php on line 763
Robert Dussey (au micro) lors du lancement Robert Dussey (au micro) lors du lancement

La feuille de route des togolais de l’extérieur lancée par Robert Dussey Featured

Written by  Avr 01, 2019

Le Togo dispose désormais d’une feuille de route pour ses ressortissants de l’extérieur. Elle a été lancée lundi à Lomé par le ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieur, Prof Robert Dussey en présence de plusieurs représentants des togolais de la diaspora. La mise en œuvre de la feuille de route permettra de créer les conditions d’une implication plus forte des togolais de l’extérieur à l’œuvre du développement national

Depuis la formation du nouveau gouvernement, le ministère des affaires étrangères a une nouvelle dénomination et chapeaute désormais les togolais de l’extérieur. Pour le ministre des affaires, ce choix du président togolais n’est pas anodin mais témoigne de ma volonté de Faure Gnassingbé de montrer l’importance et le rôle de la diaspora dans le développement du Togo.

« La nation togolaise est une communauté de citoyens qui a un destin commun. La communauté des togolais de la diaspora est une part non négligeable du contrat social du président de la République… », a déclaré Prof Robert Dussey.

C’est dans cette optique que la feuille de route des togolais de l’extérieur a été conçue et lancée. Elle vise à assurer une meilleure organisation de la diaspora togolaise en vue de sa plus adéquate implication dans l’effort de développement national.

Pour le chef de la diplomatie togolaise, la feuille de route fera la protection et de la défense des togolais de l’extérieur, un intérêt primordial pour le gouvernement voire une priorité nationale.

« Nos compatriotes de la diaspora ont le droit d’attendre de la patrie mère plus de protection. La mise en œuvre de la feuille de route permettra à notre pays de faire de la diaspora un partenaire stratégique du nouveau Plan national de développement qu’avait lancé le Président de la République le mois passé notamment à travers la promotion des transferts de compétences et d’activités, le renforcement des relations entre les acteurs nationaux et les togolais expatriés et la mobilisation des ressources », a affirmé Robert Dussey

Le Prof Dussey a précisé que la nouvelle politique du gouvernement en direction des togolais entre dans le cadre d’un projet de construction nationale orienté vers l’avenir.

... De la feuille de route en question

La feuille de route lancée lundi comporte 3 axes stratégiques. Le premier axe met l’accent sur une valorisation du capital humain, économique et social de la diaspora. Les autorités comptent mobiliser des investissements, des compétences et savoir-faire des togolais de l’extérieur Il est prévu la mise en œuvre du programme de corrélation de projets de développements local dans les régions d’origines des migrants ainsi que la mise en œuvre du projet de volontariat solidaire pour le développement.

Le 2e axe porte sur le renforcement de la communication et des relations entre le gouvernement et la diaspora. Cela devra se traduire par la création des structures et outils aptes à mobiliser et à réintégrer la diaspora togolaise. On annonce la mise en place d’un Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE). Cet axe prévoit également la réalisation de la cartographie de la diaspora togolaise et sa répartition dans le monde. De même, un forum économique des togolais de l’extérieur est annoncé pour le mois de novembre 2019.

Le 3e axe a trait à l’amélioration de la défense et de la protection des intérêts des togolais. C’est ainsi que la création d’un Observatoire de la migration et de la diaspora est en vue. Aussi, une campagne de sensibilisation sur la migration irrégulière sera-t-elle organisée. Le département de Robert Dussey prévoit un plaidoyer en vue de la facilitation des démarches consulaires et administratives. Il y aura également une négociation des accords bilatéraux de migration professionnelle.

Théoriquement, environ 2 millions de togolais vivent à l’extérieur. De 2010 à 2017, ils ont envoyé plus de 450 millions de dollars US au pays, sans compter les transferts informels. Un apport quantifié à plus de 10% du PIB national.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
Last modified on mardi, 02 avril 2019 07:22
SAHAM
TGCEL Vogan Anfoin
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer