Théo Bitho Théo Bitho

Théo Bitho veut attirer des milliers de touristes au Togo avec Calienté Featured

Written by  Nov 27, 2019

Caliente, l’événement grand public qui se déroule à la colombe de la Paix de Lomé chaque 31 Décembre se tiendra bel et bien cette année. Le Comité d’organisation a donné le ton aux activités mardi à Lomé. Le lancement a été marqué par le dévoilement du site web dédié à l’évènement. Le promoteur, Théo Bitho compte hisser Caliente à la dimension du FESPACO.

Faire la promotion de la culture et de l’art du Togo dans le monde entier, c’est la vision que poursuit le promoteur de l’évènement. Théo Bitho ambitionne de faire du Togo un centre d’intérêt pour les touristes en fin d’année.

Dans ce sens, il veut parvenir à faire de Lomé la Capitale Africaine du réveillon et du Togo, le sourire de l’Afrique.

« Caliente, c’est pour le tourisme. Imaginez si nous arrivons à faire venir beaucoup de gens au Togo en fin d’année pour une semaine. Ces touristes qui arrivent dépensent beaucoup d’argent et cela relève l’économie, l’Etat tire ses taxes. Si nous parvenons à faire du Togo le sourire de l’Afrique où chaque fin d’année, des milliers de touristes se convergent vers le Togo. L’économie togolaise se portera mieux », a déclaré Théo Bitho.

Le promoteur de Caliente explique que l’avantage du tourisme est que les touristes dépensent l’argent alors que les sociétés industrielles rapatrient tout ce qu’elles produisent.

« Nous intérêt à mettre l’accent sur le tourisme. Faire en sorte que cet évènement attire les touristes d’un peu partout », a-t-il dit.

Caliente fête également ses 15 ans cette année. Pour ce faire, des innovations sont introduites. L’une d’elles est la création d’un espace VIP pour permettre à ceux qui veulent se retrouver en famille autour d’un buffet de le faire. Un live streaming est prévu pour permettre à la diaspora d’être connectée.

« Si nous arrivons à mettre Caliente où il faut, tout le monde aura sa part. Les artisans qui ont des objets à vendre auront facilement des clients, l’Etat va prendre des taxes… C’est un projet qu’on doit soutenir pour faire en sorte que Caliente fasse au Togo ce que le FESPACO fait au Burkina-Faso », a plaidé M. Bitho

A l’occasion, Caliente s’est doté d’un site internet pour permettre aux potentiels participants d’être informés en temps réels. Il s’agit du www.calientetogo.com

Fermer


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /htdocs/templates/ts_dailytimes/html/com_k2/templates/default/item.php on line 356
TGCEL
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer