Jean Pierre Fabre Jean Pierre Fabre

Jean-Pierre Fabre, voici le combat que l'homme entend mener en 2016 Featured

Written by  Déc 30, 2015

Nous sommes à la fin de l’année et l’heure est au bilan dans tous les secteurs. Jean-Pierre Fabre, le Chef de file de l’opposition, candidat malheureux à l’élection présidentielle d’avril 2015 tire les leçons de son échec pour corriger ses erreurs pour relancer sa lutte en 2016.

Pour le Président de l’Alliance nationale pour le Changement (ANC), les dernières élections se sont déroulées dans une ambiance un peu trouble avec la cacophonie au niveau de l’opposition. Alors que lui et ses alliés voulaient participer à l’élection présidentielle malgré l’absence des réformes politiques, une partie de l’opposition emmenée par le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) prônait le boycott du scrutin.

Jean-Pierre Fabre estime dans une intervention sur Kanal Fm que l’appel au boycott a créé une confusion générale et estime qu’il s’agissait d’une action incompréhensible.

« A partir du moment où ceux qui préconisaient le boycott ont été les premiers à appeler à la Candidature unique. Je suis quelqu’un de méticuleux et je ne comprends pas le désordre en politique et je ne comprends pas l’incohérence de l’action de certains. Ceux qui ont préconisé ont oublié qu’ils donnaient le double vote au pouvoir. Le pouvoir est un régime qui fraude aux élections mais est-ce que nous-mêmes, ne sommes pas responsables de certaines choses du fait de nos envies de nos jalousies, de nos incohérences ? », se demandé M. Fabre.

Le candidat du CAP 2015 ne supporte plus d’être taxé d’opposant radical et extrémiste. Pour lui, la rigueur dans l’action politique est une nécessité.

« On est face à un pouvoir frauduleux et il nous faut de la détermination et la mobilisation…. Je sais ce dont les populations togolaises ont besoin. Je sais qu’elles veulent le changement et elles ne sont pas en cause. Le problème c’est nous, c’est notre désordre », a-t-il dit.

D’un autre côté, Jean-Pierre Fabre estime que la multiplication des partis politiques continue par affaiblir l’opposition.

Dans le même temps, le patron de l’ANC soutient que le rassemblement de l’opposition est un travail de Sisyphe. « Ceux qui disent que je suis incompétent pour travailler ne reconnaissent pas le Chef de file de l’opposition et vous voulez que je les rassemble ?... Je ne vais pas rassembler celui qui ne veut pas être rassemblé. », déclare le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle.

Jean-Pierre veut créer une dynamique pour avoir les réformes constitutionnelles et constitutionnelles, l’organisation des élections locales. Il n’oublie pas non plus l’affaire des incendies.

Pour 2016, M. Fabre annonce une série d’action, y compris une nouvelle rencontre avec le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Au chapitre des vœux, il demande de la patience aux togolais à qui il souhaite le bonheur et la prospérité.

Last modified on mardi, 03 janvier 2017 14:04
ADS TG TERMINAL
  1. Populaires
  2. Tendance
Fermer