UE COVID

Agbeyome Kodjo: "Je ne me présenterai pas devant la justice" Featured

Written by  Juil 09, 2020

Agbeyome Messan Kodjo dénonce un plan d’élimination physique contre sa personne. Convoqué par le doyen des juges d’instruction pour une comparution vendredi, l’opposant porté par la Dynamique Mgr Kpodzro à la présidentielle dernière ne répondra pas. L’ancien Premier ministre estime que cette nouvelle convocation participe d’un plan soigneusement ourdi par le pouvoir togolais pour le tuer.

« Après des investigations sérieuses et croisées, il ressort que des desseins hautement malveillants sont planifiés contre ma personne dans le cadre de cette convocation dont l’ultime but est de m'éliminer par tous les moyens pour permettre à l'inénarrable putschiste de jouir du pouvoir d'État usurpé », indique jeudi Agbeyome Kodjo.

Dénonçant un crime électoral, l’opposant pointe une instrumentalisation de la justice qui a permis au pouvoir de transformer « le contentieux électoral en procédure pénale contre des cadres de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) » et lui-même dans le but d'arrêter le cours de l'histoire.

Celui qui s’estime « le Véritable Président de la République togolaise » affirme avoir « décidé de conduire » le Togo « dans la voie du triptyque Transition-Constituante-Refondation ».

C’est pour cela d’ailleurs qu’il déclare publiquement qu’il ne se présentera pas devant la justice pour cette 4e convocation.

« Toute vie est une mission et chaque génération doit remplir la sienne! Il nous appartient ici et maintenant, individuellement et collectivement, de prendre toutes les dispositions conséquentes pour libérer sans délai la Terre de nos Aïeux des prédateurs et imposteurs qui la tiennent à l'étroit », dit-il.

Dr Kodjo appelle à une mobilisation générale de tous « les Patriotes de tous horizons, de la vaillante jeunesse du Togo, de toutes les dignes femmes par qui le Togo est encore debout, de toutes les forces vives de la Nation ». Il sera ainsi question de confondre à la face du monde « ceux qui allèguent qu'ils ont l'onction populaire pour demeurer à la tête de notre pays ».

Dans sa sortie, Agbeyome Kodjo invite également les forces de défense et de sécurité à prendre le parti de leur « mission première » qui est « la protection de la souveraineté nationale » aujourd’hui plus que jamais « en respectant la vérité des urnes et en défendant l'intérêt supérieur de la Nation ».

Pour l’ancien Premier ministre, la libération nationale à laquelle il appelle n’est dirigée contre personnes mais vise la « libération individuelle et collective du joug du mal, des ténèbres et du non Amour ».

Cette sortie de Dr Kodjo fait suite à des informations faisant état d’une tentative d’élimination physique à laquelle il a échappé en milieu d’après-midi.

A ce sujet, l'Association des victimes de la torture au Togo (Asvitto) appelle la communauté internationale à intervenir. L’organisation appelle le Groupe 5 des ambassadeurs, Amnesty International et particulièrement le président français, Emmanuel Macron à œuvrer pour préserver la vie de l'opposant.

Fermer

  1. Populaires
  2. Tendance
ADS TDE
Fermer