Mgr Kpodzro Mgr Kpodzro

Mgr Kpodzro: "Nous n’avons pas d’armes mais nous n’allons pas laisser faire" Featured

Written by  Mar 16, 2020

Mgr Philippe Fanoko Kpodzro a qualifié lundi de « machination des ennemis de la démocratie » la levée de l’immunité parlementaire d’Agbeyome Kodjo. Pour ce faire, l’archevêque émérite de Lomé a invité les togolais à faire tout ce qui à leur pouvoir pour empêcher l’arrestation programmée du candidat à la dernière élection présidentielle. Le prélat s’attend à une résistance généralisée des populations.

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animé au domicile d’Agbeyome Kodjo, Mgr Kpodzro a dénoncé de nouveau la procédure en cours contre son protégé. Le prélat a lancé un appel aux togolais à ne pas laisser le pouvoir togolais faire.

« Je lance un appel solennel au peuple togolais et à sa diaspora à dire non et arrêter la forfaiture du pouvoir RPT/UNIR qui vient de procéder à la levée de l’immunité parlementaire du Président de la République démocratiquement élu » a déclaré Mgr Kpodzro.

Dénonçant une volonté affichée du régime de mettre un adversaire politique en Prison, le prélat demande aux populations togolaises, à tous les leaders de l’opposition d’agir maintenant.

« Peuple togolais, lève-toi pour t’opposer à cette machination des ennemis de la démocratie » a-t-il lancé avant d’instruire pour une résistance généralisée.

«Nous n’avons pas des armes et nous ne voulons pas de bain de sang. C’est pourquoi cette résistance nous devons la faire autrement. Nous devons faire du bruit. Que les églises sonnent les cloches, que les conducteurs de taxi-motos fassent du bruit. Que les fils et filles du Togo sonnent chaque jours et partout où ils sont, pour dénoncer cette injustice que le pouvoir vient de commettre à l’endroit du peuple. Crier à haute voix », a-t-il martelé.

Ensuite, l’archevêque émérite de Lomé demande à chaque togolais de faire ce qui est à « son pouvoir » pour empêcher l’arrestation programmée du « vrai vainqueur de l’élection présidentielle » par « ceux qui ont détourné les suffrages des populations et usurpé le pouvoir ».

A l’Assemblée nationale lundi, 80 députés ont voté pour la levée de l’immunité parlementaire du Président du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD). Le candidat classé 2e selon les résultats officiels de la présidentielle du 22 février dernier est poursuivi pour coup d’Etat, usage des insignes de l’Etat, nominations illégale, création d’un site web officiel et de troubles aggravés à l’ordre public.

Agbeyome Kodjo qui conteste les résultats de l’élection s’est autoproclamé Président.

Fermer

Fermer

Last modified on mardi, 17 mars 2020 12:08
  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer