Mgr Philippe Fanoko Kpodzro Mgr Philippe Fanoko Kpodzro

Togo: Mgr Kpodzro sonne la résistance et évoque un plan B Featured

Written by  Mar 11, 2020

Mgr Philippe Fanoko Kpodzro a pris la défense du candidat de sa Dynamique mercredi à Lomé. L’archevêque émérite de Lomé a rejeté toutes les accusations portées contre Agbeyome Kodjo et demande au pouvoir togolais de l’accuser à la place de l’ancien Premier ministre. Mgr Kpodzro se dit décidé à résister aux « voleurs de la victoire » et annonce un plan B.

En conférence de presse au domicile du candidat Agbeyome Kodjo qui conteste les résultats de la présidentielle et réclame sa « victoire », Mgr Kpodzro a d’abord passé en revue les accusations portées contre le député.

Au sujet de l’usage des insignes de l’Etat, Mgr Kpodzro déclare être celui qui a donné le drapeau togolais au « candidat unique pour qu’il triomphe et ramène la victoire ». L’archevêque émérite de Lomé estime que c’est plutôt lui que l’Etat doit accuser et non le candidat.

« Ce n’est pas lui qu’on doit accuser. C’est moi qu’on doit accuser. C’est pour ça que je leur dis qu’ils sont lâches… Je suis venu dans la maison du nouveau président. S’ils viennent le chercher, ils me prendront en premier lieu. Il ne bougera pas sans moi.», a-t-il déclaré mercredi avant de marteler « A moins qu’ils passent sur mon cadavre ».

L’ancien président du Haut Conseil pour la République (parlement de la transition) se dit décidé à affronter « des voleurs de la victoire » qui prennent des mesures pour effrayer les togolais.

Abordant l’accusation portant sur les accusations calomnieuses au sujet des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara, Mgr Kpodzro réaffirme les confidences faites à lui par Mohamed Loum et assure qu’Agbeyome Kodjo n’en est pour rien.

Au sujet de son adresse aux forces de défense et de sécurité, le prélat balaie de revers de la main l’accusation et pense que les soldats sont des togolais comme tous les autres.

« Les forces armées ne sont-elles pas nos frères à qui il fait appel pour qu’elles se joignent au peuple pour qu’il n’y ait pas de guerre civile ? », s’indigne-t-il.

Pour la création du site internet, Mgr Kpodzro note que c’est le droit de l’ancien Premier ministre  qui est selon lui, le vrai vainqueur de l’élection avec 67% des voix et « reconnu par les Etats-Unis ».

"Le plan B de la lutte est celui du bon Dieu"

L’archevêque émérite de Lomé accuse certains observateurs, notamment ceux de l’Union Africaine d’avoir pris parti dans le processus électoral.

« Le Chef de la mission de l’Union Africaine m’a demandé de travailler pour apaiser les cœurs si le président sortant gagne. J’ai failli lui donner un coup de pied… Ils sont venus se laisser corrompre avec de l’argent et recommandent à moi homme de Dieu de calmer les cœurs pour que la paix règne au Togo », dénonce le prélat avant de révéler avoir indiqué à l’Union Africaine que « le plan B de la lutte est celui du bon Dieu ».

Alors qu’il est reproché à Agbeyome Kodjo la nomination d’un premier ministre, Mgr Kpodzro dit plutôt encourager le Président du MPDD annonçant ensuite la formation d’un gouvernement de combat.

« La Dynamique Mgr Kpodzro leur donne le cauchemar en plein jour et ils ne dorment pas la nuit », a conclu le doyen des archevêques du Togo.  

Fermer

  1. Populaires
  2. Tendance

Facebook

Fermer